ActualitéAmérique du nord

SnapChat refuse le milliard de Facebook.

Le fondateur de SnapChat, Evan Spiegel, qui refutait jusqu’à présent toute proposition de la part de Facebook, aurait refusé une offre de plus d’un milliard de dollars que lui aurait fait Mark Zuckerberg. SnapChat préfèrerait réaliser un quatrième tour de table sur une valorisation frisant les 4 milliards de dollars. La société a levé jusqu’à présent 73 millions de dollars notamment auprès de Lightspeed Venture Partners et Benchmark.

SnapChat est l’un des outils de messagerie qui a le vent en poupe, avec plus de 350 millions de messages echangés chaque jour (contre 200 millions en juin).

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

16 commentaires

  1. Ils vont le regretter … regardé Groupon ! Ils avaient l’opportunité d’être une grande boite dans Géant du net (Google) … regardé ce qu’ils sont aujourd’hui ! Plus personne les cite en exemple !
    YouTube racheté par GOOGLE en 2007 pr 1 Millard … MAINTENANT regardez ce qu’est YouTube aujourd’hui … Une Référence !
    Frenchweb t’es pas d’accord avec moi ??

  2. faut être con pour refuser une proposition de rachat à 1M c’est une bulle snapchat une fois la mode passée ils pourront jamais sortir du capital..

  3. faut être con pour refuser une proposition de rachat à 1M c’est une bulle snapchat une fois la mode passée ils pourront jamais sortir du capital..

  4. Parfait quelqu’un qui tient tête à Facebook un peu, ça fait du bien

  5. Et ben ils ont la foi… D’un point de vue financier c’est une idiotie pure ; maintenant ce qui les amuse c’est peut-être l’aventure en elle-même d’où leur décision. Mais même dans ce cas je pense que j’aurai juste monté une deuxième boîte…

  6. Moi je voudrais bien savoir comment ils vivront avec leur « Merci mais non merci » quand il n’y aura pas de quatrième tour de table…

  7. petit détail mais qui compte, ils sont en négo pour un tour de table sur une valorisation de 3 milliards.

  8. petit détail mais qui compte, ils sont en négo pour un tour de table sur une valorisation de 3 milliards.

  9. N’y aurait-il pas une bulle des applications comme il t a eu une bulle Internet au début des années 2000 ? Qu’est-ce qui justifie une valo à 3 milliards de dollars ?

Bouton retour en haut de la page
SnapChat refuse le milliard de Facebook.
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial