ActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

SoftBank, Atomico et Google injectent 200 millions de dollars dans le service de stockage Clutter

Le montant

La start-up californienne Clutter, qui développe un service de stockage à la demande, a bouclé un tour de table de 200 millions de dollars en série D. L’opération a été menée par le géant japonais SoftBank via son méga-fonds Vision Fund, doté de 100 milliards de dollars, actuellement sous le feu des critiques de deux de ses plus gros contributeurs extérieurs, le Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite et le fonds Mubadala Investment d’aboutissants Dhabi, en raison des montants très élevés investis dans des entreprises technologiques sous l’égide de Masayoshi Son, le patron du groupe nippon.Apple-converted-space »> 

Le marché

Fondée en 2013 par Ari Mir et Brian Thomas, Clutter propose un service de stockage aux consommateurs ne désirant pas se séparer de certains biens mais qui n’ont plus la capacité de les conserver là où ils vivent. Le service repose sur une application qui permet de demander au personnel de Clutter de venir emballer, emporter et stocker les articles qu’ils souhaitent stocker à distance. Les demandes de retour d’un ou plusieurs objets sont également effectuées en ligne. D’une certaine manière, il s’agit d’un «cloud» pour les objets physiques.Apple-converted-space »> 

Les objectifs de la Start-upApple-converted-space »> 

Clutter : les données clés

Fondateurs : Ari Mir et Brian Thomas
Création : 2013
Siège social : Culver City (Californie)
Activité : service de stockage à la demande
Financement : 200 millions de dollars en février 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
SoftBank, Atomico et Google injectent 200 millions de dollars dans le service de stockage Clutter
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • More Networks
Copy link