ActualitéArts et CulturesBusiness

SoundCloud se sépare de 40% de ses effectifs pour se rapprocher de la rentabilité

  • La plateforme berlinoise de partage de musique et d’audio a annoncé qu’elle allait supprimer 173 postes pour réduire ses coûts.
     
  • Dans le cadre de cette opération, SoundCloud fermera deux bureaux, à Londres et San Francisco.
     
  • Alexander Ljung, co-fondateur et CEO de SoundCloud, a affirmé que l'entreprise avait plus que doublé son chiffre d'affaires au cours des 12 derniers mois.

 

SoundCloud continue de se battre pour rester en vie face à Spotify et Apple Music. La plateforme berlinoise de partage de musique et d’audio a annoncé qu’elle allait supprimer 173 postes pour réduire ses coûts, soit 40% des effectifs de la société. Dans le cadre de cette opération, SoundCloud fermera deux bureaux, à Londres et San Francisco, pour concentrer ses équipes au siège de l’entreprise, à Berlin, ainsi qu’à son bureau à New York.

Cette coupe des effectifs doit permettre à la société de se rapprocher de la rentabilité. Dans ce sens, Alexander Ljung, co-fondateur et CEO de SoundCloud, a affirmé que l'entreprise avait plus que doublé son chiffre d'affaires au cours des 12 derniers mois. Cependant, cela reste insuffisant pour atteindre la voie de la profitabilité.

90 millions d'euros de pertes entre 2014 et 2015

Lancée en 2008 par Alexander Ljung et Eric Wahlforss, SoundCloud revendique aujourd’hui plus de 175 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde et un catalogue de 150 millions de titres disponibles à l’écoute. En proie à de lourdes pertes depuis sa création, avec notamment 51,2 millions d’euros de déficit en 2015 et 39 millions en 2014, la plateforme berlinoise a lancé l’an passé SoundCloud Go, service de musique par abonnement, pour mieux monétiser son audience. A ce jour, le modèle économique de SoundCloud repose sur la vente d’abonnements mensuels (9,99 euros par mois sur SoundCloud Go) et la publicité pour la version gratuite de la plateforme.

Peinant à se rapprocher de la rentabilité, SoundCloud avait bénéficié de l’apport financier de Twitter en juin dernier. Le site de microblogging avait ainsi injecté 70 millions de dollars dans l’entreprise berlinoise. Cet investissement s’inscrivait dans le cadre d’un tour de table de 100 millions de dollars. Cependant, celui-ci n’a toujours pas été bouclé à l’heure actuelle. En mars dernier, SoundCloud avait levé 70 millions de dollars en dette pour suivre la cadence infernale infligée par Spotify et Apple Music.

La fragilité de SoundCloud avait éveillé l’intérêt du géant suédois Spotify. Cependant, la société dirigée par Daniel Ek avait finalement abandonné son plan de rachat de son rival devant les sommes à avancer pour obtenir les licences et les droits de diffusion détenus par SoundCloud. Outre Spotify, qui revendique 50 millions d’abonnés payants, la plateforme berlinoise doit également faire face à Apple Music et ses 20 millions d’abonnés payants. Dernièrement, le Français Deezer, qui revendique 10 millions d'utilisateurs, a été présenté comme un prétendant sérieux pour le rachat de SoundCloud.

Lire aussi :

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This