ActualitéLes levées de fondsTech

Spécialisée dans le Big data, PredicSis lève 1 million d’euros : « les ingénieurs français sont excellents »

La startup bretonne aura développé sa technologie pendant 10 ans dans les laboratoires d’Orange.

fuccellaro-jean-louis

« Nous avions une approche très ciblée : nous avons regardé les fonds existants puis sélectionné ceux que l’on pouvait intéresser. Il n’en restait que quatre. Parmi eux, Innovacom a accepté de nous aider » explique à Frenchweb Jean-Louis Fuccellaro, le fondateur de PredicSis, une startup bretonne basée à Lannion. Spécialisée dans l’analyse des données, elle propose des solutions de prédiction des comportements des consommateurs et des internautes.

« Notre technologie est basée sur des machines apprenantes. Il nous aura fallu dix ans pour la développer dans les laboratoires d’Orange, avec une équipe d’une 20 chercheurs ». L’entreprise qui commercialise sa solution en SaaS (logiciel en tant que service, ndlr), et en cloud, cherche à élargir ses frontières et vise de nouveaux clients en Europe et aux Etats-Unis. Elle devra pour cela affronter la concurrence de nombreux acteurs qui se positionnent sur ce marché estimé à plusieurs milliards de dollars. On pense notamment à Data Publica [à lire également : La startup du jour : Data Publica utilise le Big Data pour faire de la vente prédictive] ou BigML outre-Atlantique. Mais « notre technologie est nativement en big data » affirme M. Fuccellaro.

predicsis

Ce sera désormais plus facile avec ce nouveau tour de table. Après avoir rencontré le fonds de capital-investissment le 4 septembre dernier, son associé et lui ont reçu une lettre d’intention le 28 novembre. Il n’aura donc fallu que trois mois pour se mettre d’accord sur l’objet et les montants. « Les fonds serviront à développer notre technologie et, toujours, à l’implémenter dans nos produits ».

La priorité sera donc de poursuivre les efforts dans ce marché de plus en plus compétitif et et lourd en recherche. PredicSis prévoit par conséquent de recruter un dizaine de personnes supplémentaires pour renforcer son équipe actuelle de 15 salariés. Des emplois en France, en dépit de sa volonté d’internationalisation : « j’ai vécu 10 ans en Angleterre et je peux dire que le niveau des ingénieurs français est excellent ».

Fondateurs : Bertrand Grèzes-Besset et Jean-Louis Fuccellaro

Création : juillet 2013

Effectifs : 15 personnes bientôt 25 au 2e semestre

Chiffre d’affaire : N.C.

Société basée : Paris et Lannion

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

4 commentaires

  1. edbMS2 En effet, ça me semble une bonne idée ! Je vais quand même attendre que la pression retombe un peu avant de les contacter ;-)

  2. edbMS2 Et devatics a même un compte twitter actif ;-) Ca vous dirait une interview sur Badsender ?

Spécialisée dans le Big data, PredicSis lève 1 million d’euros : « les ingénieurs français sont excellents »
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
Copy link