ActualitéCrowdfunding

Alliance dans le crowdfunding en capital : « les entreprises ont du mal à lever des fonds entre 200 000 et 1 million d’euros »

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Alors que le gouvernement présentera bientôt une seconde copie avec de nouvelles propositions pour donner un cadre législatif aux plateformes de financement participatif, quatre acteurs du secteur se regroupent pour former la première association du milieu. Seuls les spécialistes du crowdfunding en equity, c’est à dire l’investissement en capital en font partie, les plateformes de dons en échange de contreparties telles qu’Ulule ou KissKissBankBank étant sur un « autre métier ».

Benoit-Bazzocchi

Baptisée AFIP (Association française de l’investissement participatif), Wiseed, SmartAngels, FinanceUtile et Happy Capital unissent leurs forces dans l’optique de faire valoir leurs recommandations auprès de la ministre déléguée à l’Economie numérique, et « améliorer le texte initialement proposé et rendre ainsi possible l’exploitation du nouveau statut par les plateformes ».

« Le premier texte proposé partait du bon pied car il instaurait la création d’un statut de conseiller en investissement participatif. On sentait une vraie volonté du gouvernement et des régulateurs pour développer ce secteur » explique à Frenchweb Benoît Bazzocchi, président de l’association et fondateur de SmartAngels. Mais il pourrait être améliorer estiment le regroupement qui devrait bientôt voir d’autres plateformes le rejoindre.

Les priorités de l’AFIP ? « Favoriser les SAS et, surtout, élargir au maximum le seuil des montants que les sociétés peuvent lever ». Actuellement fixé à 300 000, M. Bazzocchi souhaiterait le voir relevé à 1 million d’euros car « l’equity gap – le point problématique où les besoins de financements ne sont pas comblés dans la chaîne de financement – se situe entre 200 000 et 1 million d’euros » estime-t-il. Une mesure qui, selon lui, pourrait débloquer de nombreux problème dans le financements des startups en France. Verdict le 14 février, date à laquelle Fleur Pellerin présentera les nouvelles règles.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

4 commentaires

  1. frenchweb c’est sur on est pas à la silicon valley mais ça va peut être venir qui sait ….

Bouton retour en haut de la page
Alliance dans le crowdfunding en capital : « les entreprises ont du mal à lever des fonds entre 200 000 et 1 million d’euros »
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media