A la uneActualitéArts et CultureEurope

Spotify se met à l’open data pour séduire les artistes

Spotify va donner accès aux artistes à sa propre mine d’or. La plateforme d’écoute de musique en streaming a présenté un nouveau tableau de bord accessible en ligne baptisé «Spotify Fan Insights». Celui-ci doit «aider les artistes à mieux comprendre les auditeurs de Spotify afin de grandir leur base d’écoute plus efficacement et de les engager», explique le Suédois.

Avec ce nouveau service, Spotify entend prendre l’avantage sur ses concurrents (Apple, Spotify) en fidélisant ses artistes et en exploitant les données dont il dispose. L’offre est pour l’instant entièrement gratuite, mais en aidant les artistes à calibrer la promotion de leurs titres, Spotify pourrait rapidement faire évoluer cette version bêta.

Vers un marketing personnalisé

Dans le détail, le tableau de bord doit renseigner sur «qui sont les fans, avec des informations démographiques, où sont-ils, comment l’audience évolue, les préférences des fans, le niveau de passion et d’engagement selon divers comportements entre les passionnés et les écoutes occasionnelles».

«Avec 75 millions d’utilisateurs et 1,7 milliard d’heures d’écoute chaque mois, Spotify possède l’audience la plus large et la plus engagée», revendique la société.

Le Spotify Fan Insights est disponible sur ordinateur et sur mobile en version basique. «Nous commençons à peine», prévient le Suédois. Les artistes et les managers musicaux qui souhaitent accéder au service doivent faire la demande en ligne.

Après une levée de fonds de 350 millions de dollars au printemps 2015 et 115 millions de dollars à l’été dernier, Spotify axe ainsi son développement vers l’exploitation des données. Lancée en 2006 par Martin Lorentzon et Daniel Ek, Spotify revendique, près de 10 ans plus tard, 20 millions d’abonnés dans le monde, dont une quinzaine qui a souscrit à une offre payante.

Lire aussi:
[Exclusif] Deezer explique le report de son introduction en Bourse

Face à Spotify, Pandora rachète pour 75 millions de dollars d’actifs de Rdio

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. le terme open data est un peu fort. L’accès est limité aux artistes. Il s’agit d’un tableau de bord, de données agrégées (ex Top 100). Open data serait de donner accès libre à tout ou partie des données collectées mais non agrégées.

  2. Pour être clair, c’est pas du tout de l’open data et le titre de cet article est mensonger. Du coup je ne suis pas allé plus loin dans ma lecture.

Bouton retour en haut de la page
Spotify se met à l’open data pour séduire les artistes
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse