ActualitéFinTech

Starbucks coûte cher à Square

Square a publié son document d’introduction en Bourse auprès de la SEC, l’équivalent de l’Autorité des marchés financiers aux Etats-Unis. Les chiffres qui y figurent permettent de se faire une idée du modèle économique de la société américaine qui commercialise un système de paiement auprès des commerçants.

Starbucks : 14,4 millions de dollars de perte au premier semestre

Sur les six premiers mois de l’année, l’entreprise fondée par Jack Dorsey (qui est par ailleurs l’un des cofondateurs de Twitter) affiche un chiffre d’affaires de 560 millions de dollars, en forte hausse sur un an (+50,7%), mais une perte de plus de 77,5 millions de dollars.

Mais Square estime que ces chiffres ne reflètent pas réellement son activité. En cause : un partenariat signé en 2012 avec Starbucks, le géant du café qui a déployé le système de Square dans ses magasins. Un accord qui pèse sur ses résultats.

Dans le document, Square a bien mis en évidence ce que lui rapporte et lui coûte ce contrat. Ainsi, sur les six premiers mois de l’année, Starbucks a généré 62,8 millions de dollars de revenus pour Square («Starbucks transaction revenue»), mais engendré 77,1 millions de dollars de coûts («Starbucks transaction costs»), soit plus de 14,4 millions de dollars de perte. Autrement dit, Square perd de l’argent avec Starbucks.

Fin de l’accord en 2016

Une situation qui tranche avec son activité réalisée auprès des autres commerçants. Au premier trimestre, le chiffre d’affaires sur les transactions a atteint les 470,9 millions de dollars, pour des coûts nettement inférieurs (298,9 millions de dollars).

«Nous prévoyons que Starbucks passera à un autre prestataire de paiement et cessera d’utiliser nos services (…) avant l’expiration prévue de l’accord et, en tout état de cause, nous ne voulons pas le renouveler à son expiration [en 2016, ndlr]», explique Square dans son document.

Certains chiffres sont même au vert. Ses pertes au niveau de l’Ebitda (les revenus avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) ont ainsi chuté passant à 19,2 millions de dollars au premier trimestre, contre plus de 44 millions un an plus tôt. Reste à savoir quels indicateurs regarderont les investisseurs lors de l’introduction en Bourse.

graph-1

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Starbucks coûte cher à Square
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique
Voi
Trottinettes électriques: face à Tier Mobility, Voi lève 160 millions de dollars auprès de Raine
Amazon
Amazon et Blackberry avancent leurs pions dans les voitures connectées
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial
Salesforce s’offre Slack pour 27,7 milliards de dollars afin de rivaliser avec Microsoft
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime