Actualité

StarofServices lève 10 millions de dollars pour devenir l’Amazon des services

  • 2nd levée de fonds pour StarofServices qui avait convaincu en seed Frédéric Mazella et Serge Papo (Nomination)
     
  • Toni Paignant, Lucas Lambertini ont créé le projet pendant leurs 6 mois de stage à la fin de leur cursus à l'EDC
     
  • StarofServices est un copycat de Thumbtack
     

Toni Paignant, Maël Leclair et Lucas Lambertini, les trois cofondateurs de StarOfService viennent de boucler une seconde levée de fonds à hauteur de 10 millions de dollars auprès d'ENERN Investments, Point Nine Capital, Andrea Piccioni, Silvio Pagliani, et des business angels.

Leur ambition: « devenir l’Amazon des services » au travers d'un site de mise en relation des professionnels indépendants (services de proximité) avec les particuliers.

Toni Paignant, Maël Leclair et Lucas Lambertini ont créé cette start-up en décembre 2012 à La Défense. En amorçage, ils avaient séduit plusieurs business angels d’accompagner leur développement, dont les fondateurs de BlaBlaCar (Frédéric Mazzella, Francis Nappez et Damien Grulier), et ceux du site Nomination (Louis Barbeau et Serge Papo).

2,5 à 3 euros facturés par mise en relation

Le modèle économique s’appuie sur le paiement par les professionnels de 2,50 ou 3 euros pour leur permettre d’envoyer leur proposition aux clients qui passent par le site. Les concurrents principaux de StarOfService sur la marché actuellement sont les PagesjaunesLeBonCoin ou encore des sites spécialisés dans les travaux comme devispresto ou encore 123devis.

 

Bouton retour en haut de la page
StarofServices lève 10 millions de dollars pour devenir l’Amazon des services
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe