ActualitéEurope

StarofServices lève 10 millions de dollars pour devenir l’Amazon des services

  • 2nd levée de fonds pour StarofServices qui avait convaincu en seed Frédéric Mazella et Serge Papo (Nomination)
     
  • Toni Paignant, Lucas Lambertini ont créé le projet pendant leurs 6 mois de stage à la fin de leur cursus à l'EDC
     
  • StarofServices est un copycat de Thumbtack
     

Toni Paignant, Maël Leclair et Lucas Lambertini, les trois cofondateurs de StarOfService viennent de boucler une seconde levée de fonds à hauteur de 10 millions de dollars auprès d'ENERN Investments, Point Nine Capital, Andrea Piccioni, Silvio Pagliani, et des business angels.

Leur ambition: « devenir l’Amazon des services » au travers d'un site de mise en relation des professionnels indépendants (services de proximité) avec les particuliers.

Toni Paignant, Maël Leclair et Lucas Lambertini ont créé cette start-up en décembre 2012 à La Défense. En amorçage, ils avaient séduit plusieurs business angels d’accompagner leur développement, dont les fondateurs de BlaBlaCar (Frédéric Mazzella, Francis Nappez et Damien Grulier), et ceux du site Nomination (Louis Barbeau et Serge Papo).

2,5 à 3 euros facturés par mise en relation

Le modèle économique s’appuie sur le paiement par les professionnels de 2,50 ou 3 euros pour leur permettre d’envoyer leur proposition aux clients qui passent par le site. Les concurrents principaux de StarOfService sur la marché actuellement sont les PagesjaunesLeBonCoin ou encore des sites spécialisés dans les travaux comme devispresto ou encore 123devis.

 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
StarofServices lève 10 millions de dollars pour devenir l’Amazon des services
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt
Pub en ligne: la Cnil va publier sa recommandation sur les cookies jeudi
Palantir valorisé 15,8 milliards de dollars pour son entrée en Bourse
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre