ActualitéAmérique du nordEurope

[Start-up Concept] FreedomPop, l’opérateur mobile qui fait le pari du 100% WiFi

Le concept

FreedomPop veut révolutionner le monde du mobile. La petite société créée il y a trois ans à Los Angeles entend atteindre ses objectifs et s’imposer comme le rival des grands opérateurs téléphoniques américains, et à l’avenir européens. Le MVNO vend des offres uniquement WiFi, sans forfait mobiles. Il propose ainsi à ses clients de passer des appels grâce aux routers WiFi à proximité. Pour cela, la société a par exemple passé des partenariats avec les bornes des McDonald’s et des Starbucks.

Quand ceux-ci ne sont pas disponibles, le téléphone bascule automatiquement sur le réseau cellulaire. Un pari fou ? Pas tant que ça si l’on en croit ses fondateurs qui annoncent être rentables et avoir continuellement de nouveaux abonnés (250 000 utilisateurs à ce jour). « Le WiFi est un agent disruptif important appelé à bousculer la structure de coûts de l’industrie. Cela va être un choc énorme pour les opérateurs », prévient le CEO Stephen Stokols au New York Times. Annoncé en France il y a six mois, l’opérateur n’est pour l’instant présent qu’en Belgique où il utilise le réseau 4G pour se déployer.

Le modèle économique

FreedomPop compte 80 employés et développe ses propres logiciels de détection et de connexion au WiFi environnant. Le forfait à 5 dollars par mois permet d’accéder à 10 millions de Hot spots WiFi, dont la plupart ne sont pas ouverts au public. Il comprend 500 Mo de data, 200 minutes d’appels et SMS illimités. Lorsque les réseaux sont hors de portée, c’est le réseau de l’opérateur traditionnel Sprint qui prend le relais aux Etats-Unis. L’entreprise californienne affirme qu’elle double sa base d’utilisateurs tous les quatre à six mois.

Le marché

C’est l’histoire de David contre Goliath. Face à FreedomPop se trouvent les géants de la téléphonie tels Verizon Wireless, qui compte 100 millions d’abonnés, AT&T et T-Mobile. Les acteurs en place organisent d’ailleurs la riposte. Le fournisseur d’accès internet CableVision a annoncé un service de téléphonie entièrement disponible sur WiFi pour 30 dollars par mois, quand, aux Etats-Unis une offre WiFi traditionnelle coûte environ 100 dollars par mois. Google, déjà en pointe avec la messagerie Hangout, et Google Voice, s’intéresserait aussi au sujet pour ses téléphones. Aux Etats-Unis, d’autres entrants sur ce marché ont fait leur apparition tels Republic Wireless et Bandwith.com.

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This