BusinessRetail & eCommerceStartup

Start-up de la semaine: Dealissime

Créé fin avril 2010, Dealissime, site spécialisé dans le fameux « Deal par jour » en achat groupé s’est très rapidement installé sur un des marchés les plus concurrentiels du moment.

Dès l’origine, les deux jeunes fondatrices, Lara Rouyres et Tatiana Jama, décident de « vendre ce qu’elles ont l’habitude d’acheter sur internet »: des produits et services haut de gamme à Paris. Leur cible est donc très clairement féminine et leur constitution de communauté  rapide puisque Dealissime compte aujourd’hui 70 000 inscrit(e)s et réalise jusqu’à 300 transactions par jour.

Les offres sont désormais élargies à Marseille et Lyon en attendant l’arrivée prochaine sur les principales villes de France et une volonté affirmée de développement international.

Dès sa création, Dealissime a levé 600.000 € auprès d’investisseurs tels que Oleg Tscheltzoff (Fotolia), Simon Istolainen (My Major Compagny, Peopleforcinema) et Jonathan Benassaya (Deezer). Les deux créatrices sont activement à la recherche d’un nouveau tour de table pour accompagner leur déploiement géographique.

Entretien avec Lara Rouyres, Responsable développement et Tatiana Jama, Rédactrice en Chef de Dealissime.

4 commentaires

    1. Les commentaires laconiques et anonymes je ne les passes pas

      Etayes et dis qui tu es c est la moindre des choses

  1. justement je suis transparent sur la moderation, et valide les commentaires sur ce sujet. tu as un truc à dire? dis le de maniere étayée et non anonyme.

Bouton retour en haut de la page
Start-up de la semaine: Dealissime
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie A] Unkle lève 10 millions d’euros pour assurer les propriétaires et se porter garant des locataires
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France
[SEED] Buster.Ai lève 2 millions d’euros auprès de OneRagtime pour lutter contre la désinformation