ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Stockage de données: Hewlett Packard Enterprise s’offre SimpliVity pour 650 millions de dollars

  • Le rachat de SimpliVity doit permettre à HPE d’étendre son infrastructure existante.
     
  • La transaction devrait être bouclée d’ici fin avril.
     
  • Selon Gartner, le marché des systèmes intégrés hyperconvergés devait augmenter de 79% en 2016, pour atteindre les 2 milliards de dollars.

 

Hewlett Packard Enterprise accélère dans les nouvelles solutions de stockage des données, aussi appelée «hyperconvergence». La société informatique a annoncé le rachat de la start-up américaine SimpliVity, spécialisée dans le stockage et la gestion de données en ligne, pour 650 millions de dollars en cash. La transaction devrait être bouclée d’ici fin avril. Initialement, des fuites laissaient augurer une opération s’élevant aux alentours de 4 milliards de dollars. Le montant final du rachat est donc beaucoup plus faible que prévu. 

Fondée en 2009 par Doron Kempel, SimpliVity est pionnière en matière d’infrastructures hyperconvergées, qui combinent le calcul, le stockage et le réseau en un système unique. Son produit phare, OmniCube, fournit une infrastructure IT complète dans une seule plateforme à partir de la technologie OmniStack. Cette dernière repose sur une architecture de données permettant aux équipes informatiques de concevoir plus facilement un Data Center «tout-en-un».

Sur le marché de l’hyperconvergence, SimpliVity doit affronter une concurrence de plus en plus rude, représentée par Cisco, Nutanix ou encore EMC. Selon Gartner, le marché des systèmes intégrés hyperconvergés devait augmenter de 79% en 2016, pour atteindre les 2 milliards de dollars. D'ici 2019, il devrait peser 5 milliards de dollars.

L’heure de la relance pour HPE ?

Le rachat de SimpliVity doit permettre à HPE d’étendre son infrastructure existante. «Cette transaction élargit la capacité définie par HPE et s’inscrit parfaitement dans notre stratégie visant à simplifier les systèmes hybrides pour les clients», a déclaré Meg Whitman, la patronne de HPE. 

Au-delà de son intérêt pour l’hyperconvergence, HPE espère surtout se relancer avec ce rachat. Depuis la scission du géant américain Hewlett Packard fin 2015, l’entité HPE est en pleine restructuration. En septembre dernier, elle a notamment vendu la majeure partie de son unité logicielle à l’éditeur britannique Micro Focus pour 8,8 milliards de dollars, cédant ainsi une part essentielle de son chiffre d’affaires.

Bouton retour en haut de la page
Stockage de données: Hewlett Packard Enterprise s’offre SimpliVity pour 650 millions de dollars
10 pistes pour accélérer la transformation de la fonction RH
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD