ActualitéBusinessDecode Business

Talao a lancé la pré-vente de son ICO record

Talao est l’entreprise qui compte lever 60 millions de dollars en passant par le système de l’ICO afin de développer sur la blockchain son organisation autonome décentralisée dédiée aux personnes travaillant en freelance. Le compteur a été officiellement lancé. La pré-vente de l’ICO de Talao est en cours et prendra fin le 27 mai, pour laisser place à la partie publique à partir du 4 juin.

La levée de Talao se fera en deux temps. Cette première ICO vise à lever dans une première phase 20 millions de dollars.

La blockchain au centre du modèle

Avec les 60 millions de dollars, l’entreprise souhaite continuer à se développer. L’objectif est notamment « de positionner Talao d’ici 12 à 24 mois comme le leader mondial sur 10 secteurs d’activité », explique Nicolas Muller, CEO de Talao.

Talao est persuadé que la blockchain peut révolutionner le recrutement des freelances. « Ce que nous proposons comme modèle, ce sont trois choses qui sont possibles uniquement parce qu’il y a la blockchain et que nous allons créer notre propre token », développe Nicolas Muller. Les trois éléments cités par le CEO sont le fait qu’il n’y ait pas de commission, la possibilité pour le freelance de « posséder sa réputation » et enfin d’être impliqué dans la gouvernance de la plateforme. « Nous avons une approche qui est très centrée sur les talents, c’est en les attirant qu’on attirera les meilleures entreprises », est convaincu le CEO de Talao.

Dans l’interview, Nicolas Muller en dit plus sur le modèle économique, la façon dont les entreprises et les freelances peuvent utiliser Talao, et le calendrier de l’ICO.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Talao a lancé la pré-vente de son ICO record
Nicolas Brusson (BlaBlaCar) : « Le covoiturage peut absorber 90% de la demande de gare routière »
Pourquoi Dassault Systèmes met la main sur la startup américaine NuoDB
IBM
Pour satisfaire ses ambitions dans le cloud, IBM pourrait supprimer un quart de ses effectifs en France
Kingfisher rachète NeedHelp pour accélérer la digitalisation de ses services de bricolage
Le Brésil est-il une terre de marketing d’influence ?
apple
Apple: pourquoi le chef de la sécurité est-il accusé de corruption?