ActualitéAsieTransport

Taxis, VTC: de nouvelles start-ups bousculent le marché en Inde

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La plate-forme indienne d’agrégation et de réservation de taxis TaxiForSure vient de lever 30 millions de dollars auprès du fonds américain Accel Partners, Bessemer Venture Partners et Helion Venture Partners rapporte Uber-Olacabs/articleshow/40533420.cms »>The Times of India. Le cofondateur de la société précise ainsi au journal indien prévoir d’étendre ses services à 30 villes dans le pays d’ici à mars 2015, alors que l’objectif initial était de parvenir à 15 villes supplémentaires. Fondée en 2011, elle avait déjà levé 10 millions de dollars en avril 2014, et compterait un réseau composé de 7 000 véhicules disponibles.

Cette levée de fonds survient dans un contexte d’intensification de la concurrence dans le secteur du transport de personne en Inde. Il y a un an, Uber, le géant américain qui serait valorisé 17 milliards de dollars, s’est lancé dans le pays en ouvrant sa plate-forme à Bangalore. Il y a quelques jours, il a étendu ses services à quatre nouvelles villes : Ahmedabad, Chandigarh, Jaipur et Kolkata.

Un marché à 6 milliards de dollars

D’autres acteurs locaux se positionnent également. En juillet, Olacabs, qui couvre déjà une dizaine de villes, levait 40 millions de dollars auprès de Sequoia Capital et Steadview Capital. A compter également la présence de Meru Cabs qui prévoit de s’introduire en bourse d’ici à 2015, ou Easy Cabs qui revendique plus de 6 500 véhicules disponibles et 6 millions de clients annuels.

Au total, ces sociétés se positionnent sur un marché qui attendrait les 6 milliards de dollars selon The Economic Times. Sa croissance irait de pair avec la montée de l’utilisation du mobile dans le pays.

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media