ActualitéIndustrieTech

L’Allemagne présente un «agenda numérique» ambitieux

Le gouvernement allemand a présenté hier un « agenda numérique 2014-2017 » dont l’un des principaux volets ambitionne de déployer l’Internet à très haut débit à 100% du territoire d’ici à 2018, soit une vitesse de 50 mégabits par seconde.

Principal problème : le coût du projet. Des experts de Deutsche Telekom estiment qu’il faudrait au moins 10 milliards d’euros pour parvenir à une couverture de 90% de la population précise Deutsche Welle. Pour atteindre les 10% restants, situés dans les régions les plus éloignées, la facture serait encore plus élevée : il faudrait 15 milliards d’euros selon les mêmes spécialistes. Autrement dit, le coût total se chiffrerait à plus de 20 milliards de dollars selon les diverses estimations.

Pour financer ce grand chantier, Alexander Dobrindt, le ministre des Transports et du Numérique, propose de profiter la transition numérique des radios qui libère des fréquences. Celles-ci pourraient alors être mises aux enchères pour dégager des fonds. Selon le parlementaire Lars Klingbeil, une telle procédure pourrait permettre de dégager 2 milliards d’euros.

Au-delà des infrastructures, l’agenda prévoit également d’améliorer la sécurité pour se protéger d’éventuelles attaques, et un volet pour favoriser le numérique dans l’éducation, la recherche, la science, la culture et média.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’Allemagne présente un «agenda numérique» ambitieux
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link