A la uneActualitéBusinessStartupTech

Tempow, Brutus, Yelloan…: le Top 5 des vidéos de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 vidéos qui ont marqué la semaine.

 

[The Refiners] Tempow, de l’impossible au possible

Tout est parti d'une envie, celle de simplement «connecter toutes les enceintes bluetooth que l'on prend quand on part en voyage avec des amis», raconte Vincent Nallatamby, le co-fondateur de Tempow. Après de nombreux rebondissements, la start-up française y est finalement parvenue, mais non plus sous la forme «d'un caisson de basse et d'un routeur», mais sous la forme d'une application mobile. L'application permet ainsi de centraliser la commande des enceintes bluetooth de différentes marques sur une même interface.

Les Français sont surtout détenteurs d'une technologie qu'ils comptent revendre sous la forme d'une licence. «Google, Apple… On va aller voir tous les fabricants pour "licencer" notre produit», explique Vincent Nallatamby, CEO de la société accélérée outre-Atlantique par The Refiners.

Lire l'article original

Brutus TV, l’émission politique qui va à la rencontre de son public 

Internet, télévision et réseaux sociaux sont les canaux qu'utilise Brutus, l'émission créée par Emery Doligé et Pierre Abruzzini, pour rencontrer son audience. Le co-fondateur de Doctissimo, devenu «conseiller en digitalisation et communication», et le fondateur de l'agence de production Isegoria ont mis sur pied la première émission politique française diffusée sur Facebook Live et Free. En cela, le format propose au moins trois révolutions à travers une dimension participative, plurimédia et totalement spontanée pour le candidat invité. 

Brutus souhaite avant tout s’affranchir des contraintes imposées par la télévision. «Le conducteur est vierge, il n’y a aucune contrainte éditoriale», affirme Emery Doligé. L’émission se déroule en deux temps : un échange entre l’invité et le public puis un débrief de la rencontre. La durée initiale de l’émission est de 60 minutes, mais elle peut dépasser cette limite en fonction du débat amené par les citoyens, expliquent les deux créateurs. Lors de la venue d'Alain Juppé, Brutus -du nom du sénateur romain qui a trahi et poignardé Jules César- avait ainsi duré 105 minutes.

Lire l'article original

La FinTech Yelloan lève 1,75 million d’euros, prochaine prise d’un groupe bancaire ?

Yelloan, une FinTech qui propose un service de crédit participatif, annonce une première levée de fonds de 1,75 million d'euros réalisée auprès du fonds Seventure Partners. Alors que le marché du crédit à la consommation représente plus de 156 milliards d'euros d'encours sur l'année 2016, selon la Banque de France, Yelloan s'intéresse à ceux qui se voient refuser leurs demandes de crédit. A ce phénomène vient s'ajouter l'émergence du financement participatif qui, toutes catégories confondues (B2B, crowlending, peer-to-peer, crowdfunding) a généré 296,8 millions d’euros en 2015, d'après le baromètre de Financement Participatif France.

Si Yelloan entre dans la famille des solutions de financement participatif, c'est parce qu'elle fait reposer l'obtention du crédit (demandé auprès d'un établissement bancaire) sur la garantie de particuliers qui acceptent de verser 5% du montant du crédit demandé, «au cas où». Pour la banque, aucun frais de recouvrement à prévoir, et pour le particulier, la garantie d'obtenir un crédit, si déjà il a pu convaincre son entourage de faire un versement. 

Lire l'article original

Stootie, 9,2 millions d’euros pour distancer ses concurrents sur le service de proximité

Stootie, l'application de services de proximité entre particuliers, vient de finaliser sa levée de fonds ouverte il y a quatre mois, pour un investissement total de 9,2 millions d'euros. Ce troisième tour de table de 1,8 million vient compléter les 7,4 millions d'euros obtenus en septembre dernier. C'est un family office, qui ne souhaite pas divulguer son identité, qui rejoint l'assureur Maif qui a investi via son fonds «Maif Avenir», CapDecisif Management, Bpifrance et deux family offices. 

Créée en 2011, la société revendique un statut de «pionnier» face à la pléthore de concurrents sur l'aide entre voisins. Mon Pt'i voisinnage, Yakasaider, Auxservicesdesvoisins, Lesdebrouilleurs, Frizbiz, Peuplade ou encore AlloVoisins, qui vient de lever 2,5 millions d'euros, s'attaquent tous au marché de la mise en relation entre personnes dans un même quartier. Dans son offre, Stootie, qui revendique près de 700 000 membres et 300 000 utilisateurs actifs mensuels, intègre aussi bien les services de particuliers (ménages, baby-sitting, jardinage, cours de langue…) que ceux de professionnels. Elle enregistre 500 000 euros de volumes d'affaires par mois.

Lire l'article original

Le Débrief de la semaine

Cette semaine, pour débriefer l'actualité Tech, FrenchWeb a reçu Guillaume Princen, directeur général France et Europe du Sud de la solution Stripe, spécialisée dans le paiement, et Nicolas Dessaigne, co-fondateur d'Algolia, le moteur de recherche des développeurs.

Parmi les sujets évoqués :

 

Lire l'article original

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Tempow, Brutus, Yelloan…: le Top 5 des vidéos de la semaine
WeWork: SoftBank injecte 5 milliards de dollars et lance une OPA pour 3 milliards
La startup UntieNots lève 1,7 million d’euros pour sa solution de fidélisation client
[FW500] Lancée par eFounders, la startup Upflow veut mettre fin aux impayés des entreprises B2B
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
Copy link