ActualitéAsieBusinessTech

Tencent annonce un bénéfice plombé par sa branche jeux vidéo

AFP

Le géant chinois de l’internet Tencent a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse au quatrième trimestre 2018 et un fort ralentissement de son activité jeux vidéo, conséquence d’un gel des autorisations de sortie en Chine. Le bénéfice net du groupe sur la période octobre-décembre a atteint 14,2 milliards de yuans (1,8 milliard d’euros), en chute de 32% sur un an, loin des prévisions d’analystes interrogés par l’agence Bloomberg, qui tablaient sur 2,3 milliards d’euros. Il s’agit d’un très net essoufflement par rapport à l’année précédente.

Des procédures administratives plus strictes 

Le mastodonte de l’internet, qui avait en 2017 rivalisé avec l’américain Facebook en termes de capitalisation boursière, était sous pression l’an passé en raison d’un gel de neuf mois en Chine des autorisations de sortie de jeux vidéo — l’une de ses principales activités. Les autorités chinoises avaient officiellement justifié cette décision par la volonté de combattre l’addiction des jeunes, mais également la rapide expansion des cas de myopie. Tencent a expliqué jeudi avoir obtenu de Pékin huit autorisations pour de nouveaux jeux, dont les sorties pourraient toutefois s’étaler dans le temps. Les procédures administratives désormais plus strictes auront « des conséquences négatives sur la branche jeux vidéo» du groupe, prévient Dickie Wong, analyste du cabinet Kingston Securities.

Le géant chinois, opérateur de la messagerie WeChat, omniprésente dans le pays asiatique avec plus d’un milliard d’utilisateurs, a par conséquent dû accélérer la diversification de ses activités. L’entreprise a ainsi développé un vaste écosystème de contenus en streaming, de la vidéo à la musique, avec notamment l’arrivée remarquée en décembre à la Bourse de New York de Tencent Music. Cette diversification lui a permis de compenser ses déboires et de voir son chiffre d’affaires au dernier trimestre 2018 bondir de 28%, à 8,4 milliards de yuans (1,1 milliard d’euros).

Autres secteurs de forte croissance: la finance en ligne et l’informatique en nuage (cloud). « Le volume des transactions financières a dépassé le milliard par jour en 2018», a expliqué Tencent, dont le service de paiement en ligne WeChat Pay est maintenant présent dans près d’une cinquantaine de pays en plus de la Chine. Le groupe chinois a également lancé cette semaine une version test de « Start », une plateforme payante proposant des jeux en ligne, au lendemain d’une annonce similaire par Google.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Tencent
Tencent annonce un bénéfice plombé par sa branche jeux vidéo
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
eToro, la plateforme de trading social qui veut donner le goût de l’investissement aux particuliers
Mary Meeker mène un tour de table de 85 millions de dollars dans la licorne australienne Canva
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
Droits voisins: Macron veut « engager au plus vite » l’Europe contre les géants du numérique
[DECODE] Que disent les acquisitions de Google (Alphabet) sur sa stratégie?
Copy link