ActualitéBusinessTech

Tencent annonce un bénéfice plombé par sa branche jeux vidéo

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le géant chinois de l’internet Tencent a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse au quatrième trimestre 2018 et un fort ralentissement de son activité jeux vidéo, conséquence d’un gel des autorisations de sortie en Chine. Le bénéfice net du groupe sur la période octobre-décembre a atteint 14,2 milliards de yuans (1,8 milliard d’euros), en chute de 32% sur un an, loin des prévisions d’analystes interrogés par l’agence Bloomberg, qui tablaient sur 2,3 milliards d’euros. Il s’agit d’un très net essoufflement par rapport à l’année précédente.

Des procédures administratives plus strictes 

Le mastodonte de l’internet, qui avait en 2017 rivalisé avec l’américain Facebook en termes de capitalisation boursière, était sous pression l’an passé en raison d’un gel de neuf mois en Chine des autorisations de sortie de jeux vidéo — l’une de ses principales activités. Les autorités chinoises avaient officiellement justifié cette décision par la volonté de combattre l’addiction des jeunes, mais également la rapide expansion des cas de myopie. Tencent a expliqué jeudi avoir obtenu de Pékin huit autorisations pour de nouveaux jeux, dont les sorties pourraient toutefois s’étaler dans le temps. Les procédures administratives désormais plus strictes auront « des conséquences négatives sur la branche jeux vidéo» du groupe, prévient Dickie Wong, analyste du cabinet Kingston Securities.

Le géant chinois, opérateur de la messagerie WeChat, omniprésente dans le pays asiatique avec plus d’un milliard d’utilisateurs, a par conséquent dû accélérer la diversification de ses activités. L’entreprise a ainsi développé un vaste écosystème de contenus en streaming, de la vidéo à la musique, avec notamment l’arrivée remarquée en décembre à la Bourse de New York de Tencent Music. Cette diversification lui a permis de compenser ses déboires et de voir son chiffre d’affaires au dernier trimestre 2018 bondir de 28%, à 8,4 milliards de yuans (1,1 milliard d’euros).

Autres secteurs de forte croissance: la finance en ligne et l’informatique en nuage (cloud). « Le volume des transactions financières a dépassé le milliard par jour en 2018», a expliqué Tencent, dont le service de paiement en ligne WeChat Pay est maintenant présent dans près d’une cinquantaine de pays en plus de la Chine. Le groupe chinois a également lancé cette semaine une version test de « Start », une plateforme payante proposant des jeux en ligne, au lendemain d’une annonce similaire par Google.

Bouton retour en haut de la page
Tencent
Tencent annonce un bénéfice plombé par sa branche jeux vidéo
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media