Retail & eCommerce

Top 10 des marketplaces en Chine

Ils dépensent collectivement environ 40 000 dollars en ligne chaque seconde, et sont chaque jour un peu plus nombreux. Les 240 millions d’e-shoppers chinois font bondir les chiffres du commerce en ligne de leur pays au deuxième trimestre 2013, avec 71 milliards de dollars dépensés.

C’est 41% de plus qu’à la même période l’an dernier, selon une étude récente d’iResearch reprise par TechInAsia.com. Cette hausse bénéficie surtout aux sites B2C, qui reprennent doucement le dessus sur un marché dominé par les sites C2C. Ils génèrent 36% des dépenses pour le deuxième trimestre.

Parmi ces sites, les dix marketplaces les plus puissantes :

Capture d’écran 2013-08-28 à 13.14.04
Les 10 sites B2C qui se partagent le marché du e-commerce en Chine (schéma TechInasia, basé sur une étude d’iResearch)

 

1 – Tmall, le leader incontesté

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.31.53

Cette plateforme pour les marques et les détaillants est aujourd’hui leader des site B2C chinois.

Crée en 2008, elle appartient au groupe Alibaba, créateur de plateformes d’e-commerce.  En mai 2013, Tmall détenait 40% des parts du marché, aujourd’hui, elle en possède 50,6%

 

 

2- Jingdong, ex 360Buy

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.38.43

Presque 10 ans après sa création, le site qui vend électroménager et électronique détient aujourd’hui 17, 1% des parts du marché.

Un chiffre en augmentation par rapport à mai dernier (14,7%).

 

 

 

3 – Tencent, le géant du web chinois

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.42.56

Son lancement dans le e-commerce B2C n’a guère beaucoup plus d’un an (mai 2012), et pourtant, il détient 5,6% des parts de marché. En réalité, un peu plus, puisque Tencent possède également le site C2C PaïPaï.

 

 

 

4- Suning double ses parts depuis mai

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.44.12

Quatrième au classement, Suning revendiquait récemment sur le site ChinaDaily.com concernant son activité d’e-commerce une augmentation de 101%.

Cela correspond, pour le deuxième trimestre 2013 à environ 5% des parts de marché. Deux fois plus qu’en mai 2013.

 

 

5 – Amazon.cn 

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.45.21

Victime d’une attaque cette semaine, l’Amazon chinois (le vrai) se maintient à la cinquième position sur le marché du e-commerce chinois.

Crée en 1998 sous le nom de Joyo.com, il a été racheté par Amazon en 2004.

 

 

6 – VipShop, 4 millions de consommateurs

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.46.20

Le spécialiste chinois de la vente de produits de luxe à prix « discount ».

Sur son site il déclare avoir noué environ 5 800 partenariats depuis sa création, en août 2008. Cinq ans plus tard, VIPShop détient 2% des parts du marché.

 

 

7 – Gome compte sur son activité e-commerce

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.49.49

Après avoir subi des pertes financières importantes en début d’année et annoncé la fermeture d’une centaine de ses magasins, Gome mise sur son activité  e-commerce pour remonter la pente.

Si la firme détient presque 2% de parts de marché, elle a annoncé beaucoup attendre de 2014.

 

 

8 – Dangdang, l’ex-« Amazon chinois »

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.50.48

Ce site généraliste était surnommé l' »Amazon chinois » à ses débuts, en 1999…

Mais il ne détient aujourd’hui qu’1,8% des parts de marché.

 

 

 

9 – Yihaodian, épicier en ligne et futur espoir chinois

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.52.06

Crée par Gang Yu, ce site vend plus de 180 000 produits alimentaires à travers tout le pays. Sa croissance rapide depuis sa création, en 2008, en fait l’un des futurs espoirs du e-comerce chinois.

Il détient aujourd’hui 1,4% des parts du marché.

 

 

10 – Vancl, en recul

Capture d’écran 2013-08-28 à 12.53.27

Ce site de vente de vêtements en ligne, crée en 2007, est le seul de ce top 10 à connaître des chiffres moins bons ce trimestre. Il détenait 1,5% des parts de marché en mai dernier, contre 0,7 aujourd’hui.

 

 

 

En savoir plus : lire notre zoom sur les principales market places en Chine 

 

 

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

9 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Top 10 des marketplaces en Chine
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Porté par le cloud et l’e-commerce, Amazon dégage 7,8 milliards de dollars de bénéfice mais déçoit le marché
Yoobic lève 42 millions d’euros auprès de Highland Europe pour accompagner les employés de terrain
YouTube
E-commerce: YouTube (Google) rachète une startup indienne de social commerce