A la uneActualitéRetail & eCommerce

«Trips», la nouvelle expérience voyage d’Airbnb dévoilée à Paris

Quatre mois après avoir annoncé sa nouvelle gamme de services «Trips», Airbnb va officiellement lancer ces fonctionnalités mardi 7 mars à Paris. La présentation du service a lieu dans le 1er arrondissement de la capitale à deux pas de la place Vendôme «en comité restreint», précise l'invitation envoyée par la société américaine aux journalistes. Pour cette soirée, Airbnb France a choisi de l'organiser chez Emma Sawko, une ancienne publiciste reconvertie dans la restauration bio et végétarienne avec ses établissements «Comptoir 102» et «Wild & The Moon» à Dubaï et à Paris. Nate Blecharczyk, co-fondateur d'Airbnb, a fait le déplacement pour l'occasion.

Avec Trips, en plus de la réservation de logements, Airbnb propose désormais deux autres menus, baptisés «Expériences» et «Lieux», sur son application mobile. «Expériences» permet ainsi de réserver des activités proposées par des habitants de la région dans laquelle se trouvent les touristes, comme des cours de cuisine ou des visites de quartiers. Des parcours touristiques thématiques, réalisés en partenariat avec des start-up françaises, doivent d'ailleurs être dévoilés lors de cette soirée.

Avec Trips, Airbnb veut promettre à ses voyageurs de vivre comme les locaux en participant à des évenements culturels locaux. De fait, face à lui, les autres pure players du voyage tels Booking.com, Kayak.fr ou Google, veulent aussi se diversifier vers les activités touristiques. 

Pour Trips, l'Américain a identifié 12 villes tests sur tous les continents (Paris, Londres, Florence, Miami, Los Angeles, San Francisco, Detroit, La Havane, Le Cap, Nairobi, Séoul et Tokyo). Airbnb revendique plus de 3 millions de logements dans 65 000 villes à travers le monde.

Lire aussi : 

Bouton retour en haut de la page
«Trips», la nouvelle expérience voyage d’Airbnb dévoilée à Paris
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs