ActualitéActualité ClubData RoomLondresParisRetail & eCommerceStartup

Comment Qubit aide les marques à relever le défi de la personnalisation

Proposer une expérience différente et pertinente grâce à la personnalisation, c'est désormais l'enjeu principal auquel sont confrontées les marques. «Pour les entreprises qui ne vont pas réussir ce virage, il y aura deux cas de figure : soit elles vont disparaître, soit elles vont devoir réinventer un business model différent», explique Philippe Peyresaubes, directeur Europe du Sud et Benelux chez Qubit. Pour aider les marques, la société anglaise Qubit, pionnière de la gestion des expériences clients contextuelles, a développé une plateforme dont le but principal est d'améliorer l'expérience utilisateur et d'adopter une appproche très personnalisée. 

Dans cette optique, Philippe Peyresaubes distingue deux méthodes pour améliorer l'expérience utilisateur des marques. Si la personne n'a jamais été cliente, il faut pousser un certain nombre d'informations afin de «pré-screener» ce qu'elle est. En procédant ainsi, les marques peuvent alors contextualiser le site, ce qui leur permet de garder le client quand il arrive sur le site. A l'inverse, quand un internaute s'est déjà rendu sur le site, l'entreprise dispose d'informations suffisantes pour créer un segment en fonction de son profil. Pour Philippe Peyresaubes, en proposant un contexte, des produits et des solutions qui «matchent» avec les attentes du consommateur et ce qu'il est, cela apporte «une énorme valeur ajoutée».

Outre l'Anglerre, son principal marché, Qubit nourrit de fortes ambitions en France. L'entreprise britannique considère le marché français comme très mature sur la personnalisation, principalement en raison de ses nombreuses marques de mode, de voyage et de gaming. Aux yeux de Philippe Peyresaubes, «ce sont les secteurs d'activités les plus enclins à faire de la personnalisation».

Interview de Philippe Peyresaubes, directeur Europe du Sud et Benelux :

Fondateurs : Graham Cooke, Daniel Shellard, Emre Baran, Ian McCaig (4 ex-Google)

Date de création : 2010

Levée de fonds : 76 millions de dollars

Siège : Londres

Nombre de bureaux : 5 (bureaux internationaux : Londres, Paris, New-York, San Francisco, Hamburg)

Effectifs : environ 250 employés dans le monde

Voir aussi : Qubit privilégie le marché français pour s’imposer sur l’optimisation d’expériences client

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment Qubit aide les marques à relever le défi de la personnalisation
[Made in océan Indien] Quelle est cette startup mauricienne qui veut digitaliser le secteur médical africain?
La stratégie du média Brut pour séduire les jeunes à l’international
Comment gérer les files d’attente avec le numérique?
FinTech: pourquoi Stripe s’allie à des banques traditionnelles comme Goldman Sachs et Citigroup
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM