A la uneActualitéActualité Start Me UpEuropeEvents ChannelStart Me Up

Trois ans après la première promo, Microsoft Accelerator fait son bilan

Microsoft aime les jeunes pousses en France pour plusieurs raisons. Elles ont un savoir-faire que le groupe américain ne trouve pas ailleurs. Trois ans après sa création et avec plus de 70 startups accompagnées au sein du Microsoft Accelerator, le programme arrive au terme de sa huitième promotion. 

Depuis son lancement, le programme a beaucoup évolué: Microsoft Accelerator accompagne désormais des startups « later-stage » dans leur croissance. Ce positionnement plus mature se reflète dans les chiffres, avec une levée moyenne de 2,3 millions d'euros pour les startups des trois dernières promotions. Pascal Fite, Managing Director de l’accélérateur, détaille le contenu de l’offre : « Notre recette pour accompagner les startups repose sur 3 piliers : scalabilité technologique avec notre offre Azure, mises en relation commerciales à travers nos clients et partenaires Microsoft, et accompagnement à l’international via nos accélérateurs propres implantés dans 7 pays ».

Le lundi 6 juin prochain, l'Américain s'offre le premier étage de la Tour Eiffel à l'occasion de son «Demo Day». 8 start-ups parmi les plus prometteuses de ses dernières promotions pitcheront devant un public composé de fonds d’investissements et de grandes entreprises, qui viendront chercher ici des partenaires innovants avec lesquels travailler. Un double défi donc, à 60 mètres du sol, pour des startups en pleine ascension. Mais comment Microsoft compte faire pour passer les start-up françaises à l'étage supérieur, là où d'autres acteurs internationaux ont réussi à se positionner?

VOIR: L'interview de Pascal Fite, directeur de Microsoft Accelerator

[Contenu réalisé en partenariat avec Microsoft]

 

 

 

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Trois ans après la première promo, Microsoft Accelerator fait son bilan
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer