ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTransport

Trottinettes électriques: Dott lève 30 millions d’euros et s’étend aux vélos en free-floating

AFP

La start-up franco-néerlandaise Dott, qui propose des trottinettes en libre-service à Bruxelles, Paris, Lyon et Milan, a annoncé jeudi une levée de fonds de 30 millions d’euros et le déploiement prochain de nouveaux modèles et de vélos électriques. Après une première levée de fonds de 20 millions d’euros en décembre 2018 auprès du fonds suédois EQT Ventures, du sud-africain Naspers et d’autres investisseurs européens, le nouveau tour de table concerne à nouveau EQT Ventures, Naspers et sa division Naspers Ventures.

Des vélos Dott en free-floating

Disposant d’un siège technique et administratif à Amsterdam et d’une direction opérationnelle à Paris, Dott entend notamment utiliser ces fonds pour lancer d’ici la fin de l’année des vélos à assistance électrique assemblés en France – qui seront disponibles en free floating, sans station – et des trottinettes de nouvelle génération plus robustes, avec une batterie amovible.

Expansion européenne

« L’objectif de Dott est de continuer à augmenter la durée de vie de ses trottinettes (de six mois aujourd’hui à un an dès septembre 2019), d’offrir la meilleure expérience client et de réduire les coûts opérationnels », a relevé  la start-up.

Présente sur les trottoirs depuis le début de l’année, Dott dit envisager aussi des lancements en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Dott
Trottinettes électriques: Dott lève 30 millions d’euros et s’étend aux vélos en free-floating
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link