ActualitéServicesTransport

Uber signe un accord avec Toyota et General Motors pour recruter de nouveaux chauffeurs

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Uber espère recruter plusieurs milliers de nouveaux chauffeurs

Déjà présent dans plus de cinquante villes à travers le monde – dont Moscou où il a débarqué fin novembre -, le service américain de véhicule avec chauffeur Uber doit faire face à une forte demande qui ne faiblit pas.

Problème majeur, face à l’engouement du public, l’entreprise américaine éprouverait dorénavant des difficultés à répondre à la demande, des complications jugées stratégiques pour la crédibilité de l’entreprise dans son positionnement de leader haut de gamme. Elle manquerait en effet cruellement de véhicules pour répondre aux besoins de ses clients. Pour y remédier, Uber a annoncé avoir noué des partenariats avec plusieurs constructeurs automobiles et sociétés de crédits afin qu’ils réduisent le coût d’acquisition d’un véhicule pour ses propres conducteurs.

« La seule façon de répondre à la demande est de signer avec davantage de chauffeurs » précise Travis Kalanic, co-fondateur et PDG, cité par TechCrunch, avant d’ajouter : « nous avons besoin d’obtenir des centaines de milliers de voitures » de plus. L’accord – auxquels ont participé notamment Toyota et General Motors, qui comprend plusieurs marques dont Cadillac, Chevrolet ou Buick – s’étend à six grandes villes américaines (New York, Boston, Philadelphie, Chicago, Dallas, et San Francisco) et permettra, selon M. Kalanic, de faire économiser de 100 dollars à 200 dollars par mois aux nouveaux souscripteurs. Ouvert à plusieurs modèles, la société espère avec ce programme recruter plusieurs milliers de chauffeurs supplémentaires.

Bouton retour en haut de la page
Uber signe un accord avec Toyota et General Motors pour recruter de nouveaux chauffeurs
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media