A la uneActualitéAmérique du nordHealthcareTransport

Uber veut maintenant transporter les patients vers l’hôpital

On connaissait les intentions d'Uber sur le marché de la food delivery ou sur l'extension stratégique de ses services. Elles se font désormais plus claires dans le secteur de la santé. La société, valorisée plus de 60 milliards de dollars en fin d'année, a annoncé avoir décroché un nouveau partenariat avec l'ONG MedStar, un réseau américain regroupant la communauté hospitalière, présent de Washington à Baltimore (soit deux Etats). 

Concrètement, Uber et le réseau de professionnels hospitaliers proposent de transporter les patients pour aller ou revenir de leur rendez-vous chez leur médecin à l'aide de la commande en ligne. «Les patients qui ratent un rendez-vous ou qui doivent le décaler évoquent souvent un problème de transport», indique la société californienne qui a permis l'intégration de son API. Des notifications de rappel peuvent aussi être envoyées au patient et à ses proches.

«MedStar a pour objectif de devenir une organisation de santé digitale de premier plan. Notre partenariat avec Uber est un petit pas vers un futur où l'engagement du patient est rendu possible par la technologie, pour rivaliser avec d'autres industries également disruptées par ces technologies», explique la direction de MedStar.

Aux États-Unis, Uber avait déjà mis un pieds dans l'univers de la santé avec UberHealth en livrant à domicile des «packs bien-être» pour surmonter le rhume saisonnier, rappelle la presse locale

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

  1. Quand arrêterez-vous d’appeler Uber une « société de covoiturage » ? Ils ont eu une amende de 150k€ pour avoir appelé UberPop du covoiturage, et même UberPop n’existe plus.

Uber veut maintenant transporter les patients vers l’hôpital
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Face à Amazon et Uber Eats, Wing (Alphabet) débute la livraison par drone
Zuckerberg rencontre Trump, et refuse de vendre Instagram et WhatsApp
Copy link