A la uneAsieBusinessEuropeEvents ChannelToulouse

Un «Connected Camp» pour faire entrer l’IoT Valley de Toulouse sur la scène européenne

De quoi une jeune pousse française de l’IoT a-t-elle besoin pour grandir et étendre ses réseaux vers l’international ? «D’un prototype qui marche, et d’un projet avancé», explique Simon Vacher, le nouveau manager du «Connected Camp», la structure d’accélération de l’IoT Valley, basée à Labège, dans la banlieue sud de Toulouse.

Bâti entre les murs et les mains du grand parrain Sigfox, le camp a présenté sa première promotion de huit start-up qui vont être accompagnées pendant 9 mois. «Contrairement au Web, une start-up IoT ne peut pas se construire dans un garage», annonce le manager. Bien consciente de son éloignement, cette Valley à la française prône deux axes dans sa méthode d’accélération: l’accompagnement business (presque toujours auprès de grands groupes) et l’amorce d’une phase d’industrialisation.

Pour cette promo qui a postulé il y a sept mois, les lauréats de la promo œuvrent notamment dans la moto connectée, la maintenance des avions de ligne à l’aide de drones, le parking intelligent, ou encore les beacon.

Un rôle d’apporteur d’affaires

Côté modèle, le Connected Camp qui a reçu 500 000 euros de ses partenaires pour la première promo, exclut – pour l’instant – le modèle de l’equity. Pour se financer, elle compte jouer un rôle d’apporteur d’affaires sur «un petit pourcentage» de rémunération. Du côté des partenaires, on trouve l’assureur AG2R (intéressé par l’exploitation des données et la prédiction), la SNCF (intéressée par la maintenance prédictive), Intel (premier partenaire financier et intéressé par les puces dans les équipements électroniques), EBB Elektronics, Samsung, BNP Paribas, TMP. Tous participent au modèle 80% financements privés et 20% publics.

Tout en veillant à ne pas éclipser l’autre structure, la Maison des Objets Connectés, d’Angers, le Connected Camp veut devenir «le principal incubateur IoT d’Europe», comme le présente à la presse Ludovic Le Moan, le patron de Sigfox. Autour des start-up, 38 entreprises pour la plupart dans les objets connectés; les autres venant de l’ancien projet local la «TIC Valley».

REPORTAGE : Le Connected Camp à Labège-Toulouse

 

Débattre: le Frenchweb Day IoT du JEUDI 11 Février 2016

Pour voir la page dédiée à l’événement, cliquez-ici.

Pour vous inscrire, cliquez-ici.

Iot

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Un «Connected Camp» pour faire entrer l’IoT Valley de Toulouse sur la scène européenne
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link