ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTransport

Voitures autonomes: le fonds de Renault-Nissan-Mitsubishi réalise son premier investissement chinois

Avec l'AFP

Le fonds de capital-risque de Renault-Nissan-Mitsubishi a annoncé mercredi avoir contribué à une levée de fonds de la startup WeRide.ai spécialisée dans les véhicules autonomes, le fonds réalisant ainsi son premier investissement sur le marché chinois.

Le fonds Alliance Ventures, dédié aux investissements dans les véhicules électriques, autonomes et connectés, devient « le principal investisseur » de WeRide.ai, a précisé le groupe automobile. La startup chinoise souhaite déployer, par le biais de cette levée de fonds, un parc de 500 véhicules autonomes en 2019 et procéder à des essais de fonctionnement et de commercialisation à Guangzhou et Anqing « avec des partenaires clés ».

Un plan d’investissement d’un milliard de dollars sur cinq ans

« Le rapprochement entre Renault-Nissan-Mitsubishi et WeRide.ai n’est pas seulement financier mais également stratégique», a indiqué Tony Han, PDG et cofondateur de la startup chinoise. Cet investissement permettra au constructeur automobile de renforcer sa présence sur le marché chinois des services pour véhicules autonomes.

Le montant de l’opération n’a pas été communiqué mais Renault-Nissan-Mitsubishi avait prévu d’investir au total 200 millions de dollars sur l’année 2018 par l’intermédiaire de son fonds technologique. Lancé en janvier dernier, Alliance Ventures dispose d’un plan d’investissement d’un milliard de dollars sur cinq ans. Le fonds a déjà réalisé plusieurs investissements dans des sociétés américaines depuis sa création, comme dans la plateforme de gestion de données liée à la mobilité partagée Coord, ou dans la compagnie Ionic Materials, qui développe des matériaux pour batteries à l’état solide, utiles pour améliorer l’autonomie des véhicules électriques.

Cet investissement s’inscrit dans un contexte de course à l’innovation de la part des constructeurs automobiles traditionnels, qui multiplient les initiatives pour maintenir le rythme face aux nouveaux acteurs du véhicule du futur venus des secteurs de l’électronique et de l’informatique.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Voitures autonomes: le fonds de Renault-Nissan-Mitsubishi réalise son premier investissement chinois
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse