ActualitéAsieDistribution

Walmart revoit sa stratégie en Chine et s’allie avec le rival d’Alibaba

Walmart opère un pivot stratégique dans ses activités en Chine. Le géant américain de la grande distribution a noué un partenariat avec JD.com, l'un des principaux acteurs chinois de l'e-commerce, afin de vendre à ce dernier les parts qu'il détient dans la marketplace Yihaodian. C'est désormais JD.com qui gérera le site, l'application et la marque de cette plateforme de vente en ligne généraliste fondée en 2008. En contrepartie de cette opération, Walmart détiendra 5% du capital de JD.com.

JD.com, grand rival d'Alibaba

Un revirement stratégique pour le groupe américain qui était entré pour la première fois au capital de Yihaodian en 2012, avant d'en prendre entièrement le contrôle l'an passé. En outre, l'accord entre les deux parties va également plus loin puisqu'il prévoit une collaboration étroite. Ainsi, la chaîne Sam’s Club, propriété de Walmart, ouvrira une boutique sur JD.com afin de poursuivre ses activités en Chine. En parallèle, les boutiques de Walmart en Chine seront répertoriées avec le statut de « preferred retailer » sur le site de services O2O (online to offline, ndlr) JV Dada, et ce afin de générer du trafic et davantage de commandes.

Pour rappel, JD.com est l'un des grands rivaux d'Alibaba, le mastodonte de l'e-commerce en Chine. En 2015, l'e-marchand, qui est coté sur le Nasdaq, a fait état d'un volume de ventes (GMV, gross merchandise value, ndlr) d'environ 71 milliards de dollars, en hausse de 78% sur un an. Son chiffre d'affaires a quant à lui atteint les 28 milliards de dollars, soit 58% de plus qu'un an plus tôt. La société était cependant déficitaire avec une perte (non-GAAP) de 131,3 millions de dollars.

Un marché en forte croissance

« JD.com partage des valeurs similaires afin de rendre meilleure la vie des consommateurs. Il a également une activité très complémentaire et constitue un partenaire idéal qui nous aidera à offrir de nouvelles expériences convaincantes pouvant atteindre beaucoup plus de clients », déclare dans un communiqué Doug McMillon, le président et PDG de Walmart. « Walmart est synonyme de qualité en matière de confiance dans le commerce de détail, et nous croyons que ce lien permettra d'accroître à la fois la sélection des produits et l'expérience globale de l'utilisateur », ajoute Richard Liu, PDG de JD.com.

Selon une étude d'eMarketer, les ventes en ligne en Chine sont estimées à 672 milliards de dollars en 2015, dont une grande partie sont effectuées directement depuis des mobiles. La croissance du secteur devrait se poursuivre puisque, selon les projections du cabinet, elles devraient franchir les 1 200 milliards de dollars dès 2017.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This