ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Walmart s’allie à JD.com pour vendre ses produits frais en ligne en Chine

Walmart, le géant américain de la grande distribution, et JD.com, la plateforme d’e-commerce chinoise, étendent leur partenariat à la vente de produits frais. Ce service concernera dans un premier temps un magasin récemment ouvert dans le province de Shenzhen, comme le rapporte Reuters.

Concrètement, sur les 8 000 produits frais, 90 % seront également disponibles sur le portail JD.com. C’est donc un nouveau pas dans la gestion omnicanale de ses produits que vient de franchir Walmart en Chine.

Livraison et paiement mobile

Les clients pourront être livrés dans un rayon de deux kilomètres autour du supermarché en minimum 29 minutes. Pour ce supermarché de Shenzhen, Walmart a misé sur la technologie. Les clients pourront utiliser une nouvelle application mobile disponible via WeChat pour sauter le passage en caisse. Une nécessité quand on sait que la population chinoise privilégie avant tout l’efficacité et adopte très vite les nouveaux modes de consommation.

JD.com et Walmart unis face à Alibaba

Le premier partenariat de JD.com et de Walmart remonte à 2016 lorsque les deux entreprises s’étaient alliées afin de contrer la domination d’Alibaba en Chine. Depuis, Walmart détient 5 % du capital de JD.com. Le géant américain de la grande distribution avait aussi injecté 50 millions de dollars dans New Dada, le service de livraison de produits alimentaires de JD.com.

Pour rappel, en novembre 2017, Alibaba et Auchan avaient noué une alliance stratégique. De plus, Alibaba multiplie aussi les investissements et partenariats dans le commerce off line, par exemple avec le géant de le distribution Shanghai Bailian et exploite des magasins connectés et automatisés.

 

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Walmart s’allie à JD.com pour vendre ses produits frais en ligne en Chine
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link