ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerce

Webedia en passe d’être l’actionnaire majoritaire d’EasyVoyage

Créé par Jean Pierre Nadir en 2001, le comparateur de voyages EasyVoyage s’est hissé à une place significative parmi les acteurs du tourisme, sans aucun doute grace à la communication engagée de son fondateur. Toutefois l’échiquier est en forte consolidation, avec des acteurs anglosaxons de plus en plus puissant et une forte évolution de la génération de trafic que ce soit via Google ou Facebook.

A une nouvelle levée de fonds, Jean Pierre Nadir préfère faire entrer Webedia, un acteur en ultra croissance fondée par Cedric Sire et dirigé par Véronique Morali, société détenue par le groupe Fimalac depuis 2013 et Marc Ladreit de Lacharrière

«Easyvoyage pourra aussi s’appuyer sur les audiences de Webedia de plus de 20 millions de visiteurs uniques par mois en France, pour augmenter sa visibilité, faire venir de nouveaux utilisateurs et proposer à ses partenaires un plus grand rayonnement».

Une audience qui pourra doper les 22 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés en 2014 par Easy Voyage, chiffre qui viendra également augmenter celui du groupe Webedia qui prévoit en 2015 un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros.

Une opération qui permet aux fonds d’investissement Gimv et UFG Private Equity de sortir, après avoir investi 21 millions d’euros en cash et 10 millions d’euros en endettement pour 46% du capital en 2009.

Jean Pierre Nadir, qui détenait avant cette opération 40% du capital, reste aux commandes avec son équipe. Ils conserveront 30% du capital à l’issue de l’opération. Le montant de l’opération n’est pas communiqué, mais elle serait significative selon Cedric Siré, co fondateur de Webedia.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Webedia en passe d’être l’actionnaire majoritaire d’EasyVoyage
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Copy link