ActualitéBusinessFinTechTech

Webhelp met la main sur GreenPoint pour accompagner les entreprises régulées

Le groupe Webhelp, spécialisé dans l’expérience client externalisée, a annoncé le rachat de la société GreenPoint, qui développe des services pour améliorer la gestion digitale et mobile du processus KYC («Know Your Customer»). Les modalité financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2009 par Benoît Dumortier et Hervé de Kermadec, GreenPoint propose des services personnalisés de collecte et de traitement de dossiers clients. «Via un connecteur API, facile à intégrer, les donneurs d’ordres peuvent soumettre les pièces et les informations à vérifier pour différents types de dossiers clients (KYC, accréditation, agrément, analyse de solvabilité, crédit…)», explique la société. Outre le traitement des dossiers en temps réel, GreenPoint permet de compléter et de reprendre les dossiers grâce à des connecteurs sur des bases de données et des outils de relance multicanaux. Parmi ses clients, l’entreprise compte notamment Mangopay, Bourse Direct, Century21 ou encore Winamax.

12% du chiffre d’affaires réalisé dans les services financiers 

En ajoutant GreenPoint dans son giron, Webhelp veut améliorer son positionnement auprès des acteurs bancaires pour améliorer leur expérience client et réduire leurs coûts de gestion, tout en respectant la réglementation européenne. D’après le cabinet Roland Berger, les dépenses des acteurs bancaires européens dédiées au traitement de leurs processus KYC devraient dépasser le milliard d’euros à l’horizon 2020. A ce jour, GreenPoint réalisé déjà 12% de ses revenus en France dans les services financiers. En 2016, la chiffre d’affaires du groupe a atteint 886 millions d’euros.

Cette accélération auprès des acteurs régulés (banques, FinTech, immobilier, jeux et paris en ligne…) se traduit par la création de Webhelp KYC Services (WKS). Cette nouvelle entité sera pilotée par Benoît Dumortier et Hervé de Kermadec, les fondateurs de GreenPoint. «La création de Webhelp KYC Services, né de notre rapprochement avec GreenPoint, matérialise l’ambition de Webhelp de développer des solutions BPO (Business Process Outsourcing», précise Sandrine Asseraf, secrétaire générale et membre du comité exécutif de Webhelp.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This