ActualitéBusinessInvestissements

WhatsApp dément être en négociation avec Google

WhatsApp annonce aujourd’hui, par l’intermédiaire de Neeraj Arora chargée du développement,  ne pas être en cours de négociation avec Google pour le rachat de son application de messagerie mobile. WhatsApp essaie ainsi de mettre un frein à la rumeur de son prochain rachat par le géant américain, évoqué hier par le site Digital Trends.

WhatsApp est une application disponible sur iPhone, Android, BlackBerry ou encore Windows Phone qui permet d’envoyer gratuitement pour moins d’un euro par an des messages, photos et vidéos aux autres utilisateurs de l’application. Elle est régulièrement classée parmi les applications payantes les plus populaires et 10 milliards de messages seraient ainsi quotidiennement échangés au travers du service. Ce potentiel avait déjà aiguisé l’appétit de Facebook l’an passé, mais là aussi WhatsApp avait décliné l’offre.

Néanmoins, ce retournement de situation pourrait bien être un coup de bluff des dirigeants de l’application. Digital Trends, citant des sources internes, précisait en effet hier que les négociations, avancées depuis plus d’un mois, s’étaient cristallisées autour du prix d’achat que WhatsApp essayait de faire grimper. Le dernier montant évoqué avoisinerait le milliard de dollars, soit environ 767 millions d’euros.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
WhatsApp dément être en négociation avec Google
Vestiaire Collective lève 178 millions d’euros auprès du groupe de luxe Kering et Tiger Global Management
Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l’engouement autour des cryptomonnaies
Blockchain: comment les NFT deviennent-ils les objets de collection du futur?
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
Consulting IT: pourquoi les freelances sont bien placés pour répondre aux enjeux des entreprises
Lever des fonds, le parcours du combattant des femmes entrepreneures