ActualitéTechTV

Spéciale ! Xavier Niel, il était une fois la révolution

A l’occasion de la présentation de la très attendue Freebox V6 « Révolution », entretien avec l’empêcheur de tourner en rond de l’internet français et demain du mobile.

Le dirigeant de Free parle en toute liberté de ton, comme à son habitude, de la nouvelle Freebox, de ses concurrents et néanmoins amis (Orange) ou ennemis (SFR), du « scandale » des forfaits mobiles en France, de son arrivée début 2012 sur ce marché,  de son partenariat avec Intel, de sa fierté de proposer une solution de télé connectée, du projet de loi Loppsi…

Xavier Niel: « On est tellement loin devant que c’en est honteux pour les autres »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

14 commentaires

  1. Xavier Niel est de la même trempe qu’un Steeve jobs à une différence prêt je pense, c’est d’arriver à allier le meilleur de la techno pour le moins cher possible chez l’abonné !

    Et ca c’est une révolution de plus et qui fonctionne par rapport à Apple par exemple. Nous pourrions citer Google qui est dans la même lignée sur la partie SAAS entre autres.

    Je suis un très grand fan de ce genre de personnage, bravo Xavier, et si j’ose, très bon Niel :)

  2. Vraiment dommage que les abonnements Fibre Optique passe eux aussi à 35,98€/mois avec une V6 alors qu’il n’a pas lieux d’être puis ce qu’il n’y a aucune relation entre France Télécom et Free pour la fibre. Du coup je reste avec une V5 en Fibre Optique à 29,99€/ mois.

    1. Cette augmentation pour la fibre optique peut s’expliquer par le fait qu’il faut prendre en compte un certain entretien de la fibre (raccordements, problèmes éventuels, coupure accidentelle), qui restera à la charge de Free. Cette augmentation du prix de l’abonnement pour l’optique ne me paraît pas énorme.

      1. Dans ce cas cela devrais également s’appliquer à la Freebox V5 Fibre Optique. Pourquoi faire deux offres pour de la fibre ?

        1. C’est une nouvelle politique tarifaire, donc il y a effectivement le forfait avec la v5 (optique ou non) et le forfait avec la v6.

  3. Oui un grand bravo à Free.. mais pour ce qui est de la vraie réalité de la vraie vie, vaut mieux ne pas être un client free : je suis chez eux depuis 5 ans, jamais eu aucun problème. Mon seul tort a été de déménager cette année : toute mon ancienneté à été annulée (alors que Free m’avait expréssément dit l’inverse lors de ce déménagement). Résultat : Free me demande des frais d’upgrade vers la Révolution de 120€ au lieu du minimum de 30€ dont j’aurai dû m’acquitter.

    Aucune chance pour que je change à ce prix-là, autant attendre de voir ce que fait Orange et si c’est aussi intéressant, je migrerai chez eux sans état d’âme.
    Sinon, je resterai chez Free, mais avec la V5 et mon forfait de 29,99€ et pas les 35€ de la Revolution.

    1. Oui c’est une très belle révolution mais il est temps de passer à la révolution du service client free…
      Comme Julien, j’ai déménagé et là c’est la catastrophe : depuis 2 mois je n’ai pas de connexion, ils sont incapables de m’apporter une solution malgré mais nombreux apl (avec 15min d’attente avec numéro surtaxé).
      Ne comparez pas free à Apple, car ces-derniers prennent soin de leurs clients.
      Je pense malheureusement passer à la concurrence même si l’offre free révolution est très attractive.

  4. J’ai commandé la freebox révolution le 3 janvier, le service client ma dit que je ne recevrais rien avant mi avril…

    Elle est belle la révolution !

Spéciale ! Xavier Niel, il était une fois la révolution
[FW500] Lancée par eFounders, la startup Upflow veut mettre fin aux impayés des entreprises B2B
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
La startup JobyPepper lève 1,5 million d’euros pour sa plateforme de missions à courte durée
Just Eat
Just Eat face à une offre d’achat hostile du fonds Prosus
Copy link