Actualité

[YouthSpark] Microsoft aide Web@cademie à former 1000 jeunes développeurs par an

Steve Ballmer, le CEO de Microsoft, a révélé hier le programme YouthSpark qui affiche l’ambition d’aider 300 millions de jeunes dans le monde d’ici à 2015 à trouver leur voie professionnelle. Cette action d’envergure va s’articuler autour de 3 axes :

  • Faciliter l’accès à la formation, en particulier dans les situations où le lien avec l’éducation est difficile voire rompu.
  • Libérer le potentiel des talents de demain, en nourrissant leur inspiration et les dotant des outils dont ils ont besoin.
  • Favoriser l’accès à l’emploi ou la concrétisation de leur aventure entrepreneuriale.


En France, le lancement de YouthSpark est marqué dans un tout premier temps par un soutien à l’initiative Web@cademie, créée par l’association Zup de Co en partenariat avec Epitech. Alors qu’on estime à 30 000 le nombre de développeurs dont l’Internet français aurait besoin, Web@cademie va former en 2 ans des jeunes sans qualification au métier de développeur web. L’objectif est d’atteindre 1000 diplômés par an d’ici à 2015.

L’appui de Microsoft France à ce programme sera économique et médiatique. Le groupe américain s’engage également créer des passerelles entre les jeunes développeurs en formation et ses propres salariés, pour du coaching, mais aussi ses partenaires, pour trouver des emplois aux jeunes qualifiés.

Entretien avec Constance Parodi, Directrice de la politique de citoyenneté de Microsoft France et François Benthanane, Président de Zup de Co.


Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[YouthSpark] Microsoft aide Web@cademie à former 1000 jeunes développeurs par an”

  1. Excellente initiative de la part de la Webacademie, j’ai fais parti de la première session au sein d’epitech et franchement cette opportunité a changé ma vie professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This