ActualitéRetail & eCommerce

Zalando vise près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015

Zalando poursuit sa croissance, mais augmente ses pertes. L’e-commerçant allemand a réalisé 713,1 millions d’euros de chiffre d’affaires au troisième trimestre, soit une progression de plus de 42% sur un an. Une performance qui lui permet, au cours des neuf premiers mois de l’année, d’atteindre les 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 34,9% de plus qu’il y a un an sur la même période. A ce rythme, l’entreprise annonce qu’elle se rapproche des 3 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année.

En dépit de ces bons chiffres sur sa croissance, Zalando a accentué ses pertes. Au troisième trimestre, elle affiche une perte opérationnelle ajustée de 23,5 millions d’euros, contre un bénéfice de 3,8 millions d’euros un an plus tôt. Un résultat que l’entreprise explique notamment par une hausse des coûts d’exécution et marketing.

17,2 millions de consommateurs actifs

Toutefois, sur les neuf premiers mois de l’année, les compteurs restent dans le vert avec des profits de 35,7 millions d’euros, soit plus du double que les 16,2 millions enregistrés un an plus tôt. «Nous sommes confiants sur le fait de délivrer une croissance rapide et une rentabilité claire pour l’année entière, ce qui est aussi une bonne voie pour que nous allions de l’avant», déclare Rubin Ritter, le co-PDG de Zalando.

Au-delà de ses performances financières, Zalando indique avoir recensé 17,2 millions de consommateurs actifs au troisième trimestre, et 394 millions de visites sur son site, dont 58,8% en provenance de terminaux mobiles.

Bouton retour en haut de la page
Zalando vise près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015
[Série B] GitGuardian lève 44 millions de dollars auprès d’Eurazeo
Marketing digital: focus sur des techniques de génération d’audience appliquées au BtoB
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?