ActualitéBusinessEuropeLondresStartupStartup du jour

E-santé: Zava propose la consultation en ligne accessible à tous

DrEd a été fondé par Amit Khutti et David Meinertz, qui est franco-allemand. Il avait à cœur de proposer une offre de service en France.

A la recherche d’une nouvelle expérience et intéressée par le domaine de la télémédecine, Roxane Ferrand envoie un mail à David sans trop attendre de retour. Il l’a rappelle le lendemain. Ils passent alors 3 jours dans un bureau à réfléchir sur le projet d'ouvrir un site où les français pourraient consulter un médecin en ligne. Quelques mois plus tard, Zava France est lancé. Plus de détails avec Roxane Ferrand, directrice de Zava France.

 

Frenchweb: A quel besoin répond Zava?

Roxane Ferrand, directrice de Zava France: Zava est un service de téléconsultation accessible à tous, lancé en France en juin 2016 par DrEd, qui fait de la téléconsultation en Europe depuis 5 ans. Nos médecins proposent des consultations en ligne, diagnostiquent, et émettent une ordonnance à distance si nécessaire -que le patient choisit de recevoir à domicile ou dans la pharmacie de son choix.

Les consultations se font sur la base d’échanges principalement écrits: le patient se connecte quand il le souhaite sur zavamed.com, choisit le sujet sur lequel il souhaite consulter, remplit un questionnaire de santé élaboré par nos médecins et paie en ligne pour la consultation. Durant ses heures de travail, le médecin étudie la demande, requiert des informations complémentaires si besoin et émet éventuellement une ordonnance.

Pour nous, l’enjeu est d’utiliser la technologie pour proposer des manières plus rapides, plus pratiques mais aussi encore plus sûres d’accéder au soin, en complément du système de santé traditionnel. Nous devons accompagner un changement d’usage mais avons également à cœur de proposer des solutions viables pour répondre à l’enjeu de notre siècle: des besoins en santé croissants quand le nombre de médecins généraliste ne l’est pas. En redistribuant le temps de la consultation traditionnelle, nous offrons plus de flexibilité au patient tout en optimisant le temps du médecin.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous proposons l’accès rapide, simple et discret à l’expertise d’un médecin à des personnes qui recherchent:

  • La praticité: pas toujours facile de trouver le temps d’aller chez son médecin pour obtenir une nouvelle ordonnance de contraceptif par exemple. Sur Zava, c’est le patient qui choisit quand et d’où il accède au médecin.
  • La rapidité: nos médecins peuvent vous envoyer une ordonnance sous 3h ouvrées dans la pharmacie de votre choix si vous avez besoin d’un traitement rapidement, par exemple pour une cystite.
  • La discrétion: il n’est pas toujours facile de parler santé intime avec son médecin de famille. Zava offre une solution sûre et discrète à des patients qui aujourd’hui ne se font pas dépister par gêne (verrues génitales, balanites…) ou prennent des risquent pour leur santé en achetant en ligne des médicaments contre la dysfonction érectile, dont la provenance n’est pas garantie et sur des sites qui ne sont pas habilités.

 

Qui sont les utilisateurs de votre site?

Aujourd’hui nos médecins ne consultent en ligne que pour les personnes majeures. Le service est utilisé par autant de femmes que d’hommes, avec une moyenne d’âge de 34 ans, et nous avons aussi bien des soixantenaires en milieu rural pour qui l’accès rapide à un médecin est difficile que des très jeunes adultes en milieu urbain qui ont du mal à prendre une demi-journée off pour consulter un médecin en cabinet.

Nous offrons un accès au soin complémentaire pour ces personnes, je dis bien complémentaire car nous renvoyons bien sûr dès que nécessaire vers une consultation en cabinet si un examen physique est nécessaire (et remboursons alors la somme payée en ligne sur Zava).

Quels sont vos enjeux?

Le lancement en France était notre grand projet 2016: c’est la première fois qu’un service de consultation avec émission d’ordonnances est ouvert à tous en France. Nous avons de nombreux défis à relever, notamment en matière de visibilité: un service de téléconsultation a très peu de moyens de se faire connaître, les règles en la matières sont strictes, or sur internet, le critère géographique qui prévalait dans le choix de son médecin généraliste n’a pas de sens. Le développement de la télémédecine pose donc de nouvelles questions qui n’ont pas encore de réponse mais c’est formidable de participer à ces évolutions et le taux de conversion que nous enregistrons sur la France est le signe d’une véritable demande: les français sont prêts et l’usage est là, à nous d’y répondre désormais.

En ce qui concerne l’évolution du service, l’usage nous dira si nous continuons à étendre notre gamme autour de la santé intime -avec laquelle nous avons choisi de commencer en France- ou si nous élargissons à d’autres domaines que nous savons déjà traiter comme des maladies chroniques par exemple.

Un des projets qui me tient à cœur pour 2017 est l’ouverture de notre service «kits de dépistage» par analyses biologiques pour les MST: nous fournissons un kit «clé en main» au patient qui effectue seul ses prélèvements et les renvoie afin qu’ils puissent être analysés et les résultats interprétés et annoncés par nos médecins, toujours à distance. Je serai très fière que Zava puisse faciliter le dépistage et le traitement de ces infections.

Qui sont vos concurrents? 

Comme je le disais précédemment, il n’existe pas à ma connaissance d’autre offre de consultation en ligne comme la nôtre en France qui s’adresse à tous (au delà de 18 ans), respecte le cadre légal applicable en France et qui soit accessible indépendamment de la souscription à une complémentaire santé.

Si les offres de téléconseil fleurissent, elles sont à distinguer de la téléconsultation -seule cette dernière permet le diagnostic et l’émission d’ordonnance, la responsabilité du médecin est engagée de la même manière qu’en cabinet.

[tabs]

[tab title= »Zava France: Les données clés »]

Fondateur: David Meinertz et Amit Khutti

Siège: Londres

Date de création: juin 2016 (2011 pour DrEd)

[/tab][/tabs]

Lire aussi:

La startup d'hier: So sample permet aux consommateurs de donner un avis sur leur produit

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This