ActualitéAmérique du nordBusinessStartupTech

ZeroFox, 40 millions de dollars pour protéger les entreprises des cyberattaques sur les réseaux sociaux

  • ZeroFox a développé une plateforme qui surveille en permanence les réseaux sociaux pour protéger les entreprises des cyberattaques.
     
  • La jeune pousse basée à Baltimore propose un abonnement à partir de 20 dollars par mois et par compte pour accéder à son service.
     
  • Ce nouveau financement doit permettre à ZeroFox d’accélérer le développement et la commercialisation de sa solution. La société souhaite en effet acquérir une réputation mondiale.

 

Le montant

La start-up américaine ZeroFox, qui aide les entreprises à gérer les risques liés aux réseaux sociaux (escroqueries, liens malveillants, détournement de compte…), a bouclé un tour de table de 40 millions de dollars mené par Redline Capital Management et Silver Lake Waterman. Les investisseurs historiques, NEA, Highland Capital Partners et Core Capital Partners, ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à 88 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2013 par James Foster, Evan Blair, Rob Francis, Robert Francis et Chris Cullison, ZeroFox a développé une plateforme qui surveille en permanence les réseaux sociaux pour protéger les entreprises des cyberattaques. Ces dernières peuvent aboutir à des pratiques frauduleuses comme le piratage d’un compte ou la réception de liens malveillants pouvant infecter les systèmes informatiques des entreprises. La jeune pousse basée à Baltimore propose un abonnement à partir de 20 dollars par mois et par compte pour accéder à son service. 

D’après James Foster, le CEO de ZeroFox, l’univers des risques liés à l’usage des réseaux sociaux n’est pas aussi bien connu que d’autres domaines de la cybersécurité. A ses yeux, il est tout à fait possible d’obtenir des liens malveillants sur les réseaux sociaux similaires à ceux que l’on peut trouver dans le courrier électronique. 

Sur le marché de la cybersécurité des entreprises, Dartrace a développé une technologie de «système immunitaire» pour détecter et réagir aux menaces identifiées en temps réel pouvant engendrer des dommages sur les réseaux des entreprises. Cette start-up basée à Cambridge et San Francisco vient de lever 75 millions de dollars. Dans la même veine, la start-up israélienne Hexadite, rachetée par Microsoft pour 100 millions de dollars en juin, a conçu une technologie qui se connecte aux systèmes existants de cybersécurité pour analyser automatiquement les menaces en ligne via l’intelligence artificielle. 

Les objectifs

Ce nouveau financement doit permettre à ZeroFox d’accélérer le développement et la commercialisation de sa solution. La société souhaite en effet acquérir une réputation mondiale. A terme, ZeroFox entend faire son entrée en Bourse. Cependant, aucun indice temporel n’a été communiqué dans ce sens pour l’instant.

[tabs]

[tab title= « ZeroFox : les données clés »]

Fondateurs : James Foster, Evan Blair, Rob Francis, Robert Francis et Chris Cullison

Création : 2013

Siège social : Baltimore

Activité : gestion des risques liés aux réseaux sociaux

Financement : 40 millions de dollars en juillet 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This