ActualitéEdTechEuropeLes levées de fondsStartup

[Financement] Zeugmo double ses effectifs pour se développer sur le marché de la formation en ligne

LE CHIFFRE – 1,6 million d’euros : soit la somme que vient de lever Zeugmo (accompagnée par la société Cadenac) pour sa première levée de fonds. Elle accueille dans son capital quatre fonds : Phitrust Impact Investors, FaDièse, Alpes Capital Innovation et SudRhoneAlpes Capital. Elle a par ailleurs obtenu le soutien de bpifrance.

LE BUSINESS – Formation en ligne 

Zeugmo édite une plate-forme d’apprentissage et de perfectionnement en orthographe et en grammaire baptisée Orthodidacte.com. Elle s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. La formation en ligne à l’écrit est commercialisée via la vente de licences individuelles auprès de particuliers et d’entreprises. L’entreprise facture également au pack (quelques heures ou quelques jours) un accompagnement pédagogique complémentaire ainsi que l’édition de livres au travers de sa maison d’éditions.

michael-hiroux-zeugmo
Michael Hiroux

LES OBJECTIFS – Recruter pour accroître les parts de marché et développer de nouveaux services

Le CEO Michael Hiroux détaille:

« Les fonds vont être investis dans deux directions qui correspondent aux priorités stratégiques de l’entreprise. Zeugmo souhaite tout d’abord renforcer son département commercial et marketing afin d’accélérer son développement en France et à l’étranger. La société va également dédier une partie des fonds récoltés au département de la recherche et du développement afin de poursuivre les innovations pédagogiques et technologiques au sein d’Orthodidacte ».

Cette société grenobloise créée en septembre 2009 est actuellement composée de 15 personnes, contre 7 en 2014. Un dédoublement des équipes qui a été permis par cet apport de fonds. La société avait dégagé 300 000 euros de chiffre d’affaires sur 2013 et à peu près 550 000 euros sur 2014.

« Les MOOC (Massive On line Open Courses) et les SPOC (Small  Private On Line Courses) sont les grandes tendances de ces deux dernières années. De nombreux cours sont apparus sur les différentes plateformes mais le modèle économique de ce format se cherche encore et l’assiduité n’est pas toujours au rendez-vous. (…) La grande révolution viendra, de notre point de vue, de l’introduction des parcours adaptés et adaptatifs dans les processus d’apprentissage. L’apprenant doit pouvoir travailler et progresser en fonction de critères qui lui sont propres et pas uniquement avec des cours généralistes conçus pour 10 000 personnes », estime M. Hiroux.

Lire aussi:

>> Formation en ligne : Coorpacademy lève 3,2 millions d’euros

>> [Atelier en ligne] Créer un MOOC d’entreprise

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags
Adobe

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This