AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsTech

10 acquisitions qui ont marqué la Tech ces cinq dernières années

Avec des opérations qui ont dépassé les 4 300 milliards de dollars en cumulé, selon le Wall Street Journal, 2015 est considérée comme une année exceptionnelle en termes d'opérations de fusion-acquisitions. Et si la tendance semble s'être ralentie depuis le début de l'année 2016, le secteur de la Tech connaît encore des opérations de plusieurs milliards de dollars, à l'image du rachat de Blue Coat Systems par Symantec annoncé il y a quelques jours, ou encore celui de LinkedIn par Microsoft annoncé ce lundi 13 juin. 

Quelles ont été les principales opérations d'acquisition dans le secteur du digital ces cinq dernières années? 

7 opérations qui dépassent les 10 milliards de dollars

  • En octobre 2015, Dell fait part de son intention de racheter EMC, société spécialisée dans l’hébergement de données, pour un montant de 67 milliards de dollars (58,8 milliards d’euros). En mars dernier, la Commission européenne a donné son feu vert à cette opération, qui permet au géant de l’informatique de se positionner sur le cloud.

  • Plus récemment, en février dernier, Avago Technologies Ltd., société spécialisée dans la production et la vente de composants électroniques, rachète son concurrent Broadcam Corp. pour la somme de 37 milliards de dollars. L’objectif affiché de l’opération est de renforcer ses positions sur un marché en croissance rapide, celui des terminaux sans fil. On notera qu’à l’issue de l’opération, la société Broadcom Ltd. est devenue la maison mère des deux sociétés.

  • En ce début de mois de juin, Microsoft fait la une en annonçant le rachat de LinkedIn, pour un montant de 26,2 milliards de dollars (l’équivalent de 23,2 milliards d’euros). C’est l’une des opérations d'acquisition les plus importantes pour  Microsoft.

  • En 2014, Facebook annonce le rachat de WhatsApp pour la somme de 22 milliards de dollars, 3 milliards de dollars de plus que ce qui était annoncé initialement. Au moment de son rachat, WhatsApp revendiquait 600 millions d’utilisateurs dans le monde.

  • Autre opération d’envergure dans le hardware: fin 2015 Intel rachète Altera 16,7 milliards de dollars. La société est spécialisée dans la fabrication de composants reprogrammables. Son rachat permet à Intel d’élargir sa gamme de microprocesseurs en y intégrant des produits plus flexibles.

  • A la fin de l’année 2012, Google rachetait le fabricant de téléphones mobiles Motorola pour la somme de 12,5 milliards de dollars. Deux ans plus tard, l’opération n’ayant pas fourni les résultats attendus, Google revend Motorola à Lenovo pour moins de 3 milliards de dollars.

  • En 2011, Hewlett-Packard rachète la société Autonomy pour la somme de 10 milliards de dollars, pour se renforcer sur les logiciels et les services. L’opération ne sera pas couronnée de succès, Autonomy ayant été largement surévaluée dans le processus de rachat. HP intègre ainsi une perte de 8,8 milliards de dollars à ses comptes moins d'un an après le rachat. 

  • La même année, Microsoft rachète Skype pour un montant de 8,5 milliards de dollars. La société avait été rachetée en 2005 auparavant par eBay pour un peu plus de 4 milliards de dollars. Deux ans avant son rachat complet par Microsoft, eBay avait cédé 65% de ses parts à différents fonds.
  • Au début du mois de juin 2016, Symantec, société spécialisée dans la sécurité informatique, annonce le rachat de son concurrent Blue Coat Systems pour un montant de 4,65 milliards de dollars. Cette opération est annoncée dans un contexte difficile pour Symantec, qui a vu son PDG démissionner en avril, suite à l'annonce de mauvais résultats. 

  • Au début de l’année 2014, Google acquiert l’intégralité du capital de Nestlabs, un fabricant de thermostats connectés, pour 3,2 milliards d’euros. On notera que dès sa création en 2010, la start-up comptait Google parmi ses investisseurs.

D'autres opérations d'envergure seraient en cours de négociation, si l'on en croit les récentes rumeurs de rachat de Yahoo par Verizon. 

LIRE aussi: Rachat de LinkedIn par Microsoft: «Peut-être un début de riposte à l’offensive que prépare Facebook»

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This