ActualitéBusinessDistributionEuropeFinTechTech

Apple Pay s’appuie sur BPCE et Carrefour pour se lancer en France

Payer avec son smartphone, ce sera possible dès cet été avec BPCE et Carrefour. Le groupe bancaire et le groupe de grande distribution français ont finalisé leurs négociations avec Apple pour distribuer la solution de paiement mobile de la firme californienne. Après les États-Unis en 2014 et le Royaume-Uni l’an passé, le service Apple Pay débarquera dans l’Hexagone dans quelques semaines.

La solution de paiement mobile d’Apple fonctionnera de la même manière qu’une carte bancaire sans contact. Ainsi, les clients du groupe BPCE en possession d’une carte Visa et d’un iPhone 6 (ou d’une Apple Watch) pourront effectuer leurs achats dans tous les magasins équipés d’un terminal de paiement NFC (Near Field Communication). Le groupe BPCE proposera Apple Play aux clients de ses deux réseaux bancaires, les Banques Populaires et les Caisses d’Épargne, dès le mois de juillet. De son côté, Carrefour offrira cette possibilité aux détenteurs d’une carte MasterCard. Le groupe de grande distribution a affirmé que le service serait disponible cet été en France dans tous les magasins placés sous sa bannière, sans toutefois préciser la date du lancement.

Le paiement via l'empreinte digitale

Pour payer, il leur suffira d’approcher leur smartphone du lecteur sans contact et de placer leur doigt sur Touch ID. Le bouton assurera la reconnaissance de l’empreinte digitale à l’aide du capteur biométrique de l’iPhone. Si vous optez pour le paiement via l’Apple Watch, deux pressions sur le bouton latéral seront nécessaires avant de placer l’écran de la montre près du terminal de paiement. 

Afin de garantir la sécurité des transactions, les informations bancaires ne seront jamais stockées sur l’appareil ou sur les serveurs d’Apple. Au moment de l’achat, un numéro de compte unique spécifique à l’appareil sera créé puis crypté et stocké dans une puce sécurisée au sein du smartphone. Le paiement sera alors validé par le biais d’un code de sécurité unique propre à chaque transaction, selon les informations communiquées par la firme de Cupertino.

Le Crédit Mutuel et Orange également dans la bataille

Le groupe BPCE et Carrefour ne sont pas les premiers à se positionner sur le marché du paiement mobile. Dès 2014, la start-up Fivory avait lancé un portefeuille électronique, qui combinait paiement mobile et programme de fidélité, en partenariat avec le Crédit Mutuel. L’an passé, Orange s’était également lancé dans ce secteur en déployant l’application Orange Cash avec Visa. 

Plus récemment, Carrefour avait déjà émis son souhait d’investir dans le paiement mobile. Il y a quelques semaines, le groupe de grande distribution a annoncé qu’il travaillait au développement d’une application mobile avec BNP Paribas pour permettre à ses clients de régler leurs achats directement depuis leur smartphone, peu importe leur banque.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

1 thought on “Apple Pay s’appuie sur BPCE et Carrefour pour se lancer en France”

  1. Pour les fournisseurs actuels offrant toutes les facilités contre les utilisateurs d’iphone. un des avantages des fonctionnalités donnés l’iphone est qualité sécurité en effectuant des transactions en ligne. Pour l’iphone actuel est déjà équipé d’autres fonctionnalités avancées pour voir comment le concept de l’iphone 7 sont effectuées http://nixe.me/lihat-video-konsep-iphone-7-dual-kamera.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This