ActualitéInvestissementsLes levées de fondsMarketing & Communication

10 millions d’euros pour accélérer l’internationalisation de SpeachMe

Le montant

SpeachMe, start-up nantaise spécialisée dans la transmission de savoirs entre salariés au moyen de capsules vidéo, annonce avoir levé 10 millions d’euros auprès de Red River West. Il s’agit de la seconde levée de fonds de l’entreprise, SpeachMe avait levé 2 millions d’euros auprès d’Alven Capital en septembre 2016.

Commercialisée depuis 2014, la solution de SpeachMe a déjà séduit de grands groupes français comme Schneider Electric ou Airbus, ou des scale-up comme Blablacar. A l’international, la société créée par Najette Fellache travaille avec de grands groupes industriels, dont Tesla, qui a déployé sa solution au sein de son usine de fabrication à San Francisco, ainsi que SunPower ou bien Airbus Silicon Valley.

Le marché

Sur le marché du microlearning, la start-up se trouve en concurrence avec des entreprises comme Grovo, start-up américaine qui a levé 40 millions de dollars en début d’année, Docebo, une plateforme hébergée dans le cloud, ou encore Litmos.

Elle se heurte également à la concurrence indirecte des plateformes d’e-learning, et des corporate MOOC. La semaine dernière, LinkedIn présentait également sa plateforme de cours en ligne, LinkedIn Learning.

Les objectifs de la Start-up

Présente aux États-Unis depuis 2015, la société nantaise souhaite poursuivre son développement à l’international. La levée de fonds réalisée auprès d’Alven Capital a déjà permis à la société de recruter 8 collaborateurs aux Etats-Unis. Avec ce nouveau tour de table, Najette Fellache projette d’accélerer son développement commercial.

SpeachMe: les données clés

CEO : Najette Fellache

Création : 2012

Siège social : Nantes

Effectifs: 40 salariés

Activité : microlearning en peer-to-peer

Concurrents : Grovo, Docebo, Litmo…

Bouton retour en haut de la page
10 millions d’euros pour accélérer l’internationalisation de SpeachMe
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon