ActualitéBusinessEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

10 millions d’euros pour Georges, le robot comptable des professions libérales

Georges veut muscler son robot comptable à l’aube de l’été. Après avoir réalisé une première levée de fonds de 1 million d’euros auprès de Kerala Ventures (Doctolib, Malt…) et Fast Forward l’an passé, la start-up lyonnaise annonce aujourd’hui un nouveau tour de table de 10 millions d’euros. Dans le cadre de cette opération, la société a été soutenue par Alven, fonds qui a notamment financé Qonto, Algolia, Stripe, Dataiku ou encore Drivy.

Fondée par Adrien Plat, Côme Fouques, Romain Koening et Pablo Larvor, Georges a développé une plateforme visant à automatiser la comptabilité des professions libérales (médecins, avocats, free-lances…). Pour y parvenir, le robot comptable conçu par la société se synchronise avec la banque du professionnel afin de récupérer toutes les transactions bancaires au quotidien. Celles-ci sont ensuite converties en lignes comptables grâce au machine learning qui permet de catégoriser les dépenses et de générer la comptabilité sans aucune saisie manuelle. 

Simplifier les déclarations fiscales 

En assurant la comptabilité des professionnels libéraux, qui ont pour la plupart encore recours à des méthodes archaïques pour faire leurs comptes (sur papier ou tableur Excel), le robot comptable de Georges est ainsi en mesure de remplir automatiquement en fin d’année toutes les déclarations fiscales avec une télétransmission en un clic. La société, qui assure que sa solution est vingt fois plus rapide qu’un logiciel traditionnel, propose son robot comptable pour 24 euros par mois sans engagement. 

Ce tour de table de 10 millions d’euros va permettre à Georges de renforcer ses effectifs. La société prévoit en effet de recruter 40 collaborateurs supplémentaires qui viendront se greffer à l’équipe actuelle de 30 personnes. La jeune pousse vient également de mettre sur pied une nouvelle équipe produit, composée de data scientists et de développeurs, pour adapter son robot comptable à de nouveaux marchés. «L’intelligence artificielle va automatiser des pans entiers de la comptabilité», assure Jérémy Uzan, Partner chez Alven, qui estime que la société peut devenir «le futur leader de cet immense marché à plus de 50 milliards d’euros en Europe».

Georges : les données clés

Fondateurs : Adrien Plat, Pablo Larvor, Côme Fouques et Romain Koenig
Création : 2016
Siège social : Lyon
Activité : plateforme pour automatiser la comptabilité des professions libérales et des indépendants
Financement : 10 millions d’euros en juin 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Un commentaire

  1. Ils croient que la comptabilité est un simple jeu de calculs et de classements de données, ils sont loins de la réalité. Un comptable c’est avant tout un conseillé qui connait parfaitement les lois et qui apporte de précieux conseils à ses clients en matière juridique et surtout fiscale, c’est là où est sa vraie valeur ajoutée.

10 millions d’euros pour Georges, le robot comptable des professions libérales
Eutopia boucle un premier closing à 50 millions d’euros pour son nouveau fonds early stage
Inside DNA Script: comment l’ADN de synthèse révolutionne la recherche dans les biotechnologies
Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour
YouTube
Les marques ont-elles perdu le contrôle de leurs investissements publicitaires en ligne?
Airbnb double ses pertes, mauvais indicateur avant l’IPO de 2020?
Les offres d’emploi de la semaine
Copy link