Actualité

1001pharmacies lève 2 millions d’euros et va chercher sa croissance à l’international

La BPI participe au tour, aux côtés de plusieurs business angels 

La start-up de Montpellier 1001Pharmacies lancée il y a à peine 2 ans vient de lever 2 millions d’euros, comme l’indique le quotidien Les Echos. La startup basée à Lunel près de Montpellier avait levé 600 000 euros en février 2013. Des fonds qui proviennent de la banque publique d’investissement (BPI), de la région Languedoc-Roussillon, et de plusieurs business angels : Olivier Mathiot ( PriceMinister-Rakuten) et Marc Adamowicz, entrepreneur lui aussi.

1001Pharmacies s’est lancé sur le créneau de la vente en ligne de médicaments, et a signé avec 250 partenaires pour proposer une plateforme qui gère les commandes, moyennant un abonnement des officines et parapharmacies à 49 euros par mois, et une commission prélevée de 12% sur les ventes réalisées. La startup emmenée par Sabine Safi et Cédric O’Neill emploie aujourd’hui 15 salariés, et revendique un volume de ventes d’un million d’euros. Elle vise 15 millions d’euros en 2015.

La France semble encore très réticente sur le marché de la vente en ligne de médicaments.  La loi de 2012 autorise les ventes de médicaments délivrés sans ordonnance uniquement par des pharmaciens sous licence . Mais pour les fondateurs, ce marché de la parapharmacie et de la vente de produits sans ordonnance est, selon eux, estimé à 1 milliard d’euros, soit 10 % du marché total…La startup  veut donc aller chercher sa croissance aiulleurs, et s’intéresse, toujours selon les Echos, au Royaume-Uni, en Europe du Sud, en Belgique, en Europe de l’Est et en Scandinavie, là où le marché est plus mûre selon les deux jeunes montpelliérains.

 

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “1001pharmacies lève 2 millions d’euros et va chercher sa croissance à l’international”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This