ActualitéFonds d'investissementInvestissementsIsrael

1,09 milliard de dollars levés par les entreprises Tech israéliennes au premier trimestre 2016

L'investissement dans les entreprises technologiques s'est stabilisé au cours du premier trimestre 2016 en Israël. Sur la période, 1,09 milliard de dollars ont été levés par 173 entreprises Tech basées dans la «Start-up Nation», selon une étude d'IVC Research Center et de KPMG. Certes, il s'agit d'une baisse de 10% par rapport au trimestre précédent, où un record de 1,2 milliard de dollars avait été levés, mais d'une hausse de 8% par rapport à l'an passé à la même période.

graphLes logiciels en tête des investissements

«Le volume de capital, le nombre de transactions trimestrielles, et le mix d'offres par la taille, sont très semblables aux moyennes de 2015, qui a été considéré comme très réussi», déclare Koby Simana, le PDG d'IVC Research Center, dans un communiqué. «Les trimestres suivants détermineront si la tendance de ralentissement qui a commencé aux États-Unis touchera également Israël, ou si le fait que le marché israélien n'a pas connu le même pic que la Silicon Valley et que la Chine au cours des dernières années, indique que la volatilité locale y est inférieure».

Dans ce contexte, les entreprises éditrices de logiciels ont réuni 392 millions de dollars, captant ainsi 36% des capitaux investis, devant le secteur des sciences de la vie (30%). Pour sa part, le «secteur Internet» a levé 100 millions de dollars, soit son plus faible niveau depuis 2013, souligne IVC. Au trimestre précédent, ce dernier avait pourtant représenté 32% des montants levés, à 389 millions de dollars.

30% des montants investis en amorçage

Dans tous les cas, le tour de table moyen est d'environ 6,3 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'année, soit légèrement plus qu'au quatrième trimestre 2015 (6,1 millions de dollars). L'amorçage et le «mid-stage» sont les principales phases d'investissement, en captant respectivement 30% et 38% des capitaux investis lors des trois premiers mois de l'année. Les investissements en phase de croissance («growth stage») ont pour leur part représenté 26%.

Par ailleurs, il ressort que les fonds de capital-risque israéliens ont moins contribué à ces investissements que leurs homologues internationaux : à 130 millions de dollars, ils représentent 12% des investissements réalisés, contre 18% au cours du quatrième trimestre 2015, et 17% qu'au premier trimestre 2015.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This