ActualitéFonds d'investissementInvestissementsRennes

Avec son fonds de 30 millions d’euros, West Web Valley part à la conquête des start-up de l’Ouest

Nouvelle étape pour West Web Valley. L'accélérateur de start-up basées en Bretagne et le «grand ouest» de la France vient de se doter d'un fonds d'investissement de 30 millions d'euros. Le Crédit Mutuel Arkéa et le fonds French Tech Accélération ont souscrit à ce nouveau véhicule dont la vocation est de financer les porteurs de projets dans le numérique. Parmi les souscripteurs, on retrouve également des entrepreneurs régionaux ainsi que des acteurs dans le secteur des médias comme le groupe Sipa-Ouest-France et Le Télégramme.

5 à 7 investissements par an

Par ailleurs, West Web Valley annonce que les souscriptions restent encore ouvertes pour une durée de 12 mois. Baptisée «West Web Valley I», la structure investira lors des cinq prochaines années, à raison de 5 à 7 participations par an, dans des start-up en phase d'amorçage. Il s'intéressa également aux entreprises «traditionnelles en phase de mutation numérique».

«WWV1 s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie de French Tech Accélération, c’est-à-dire le financement de structures professionnelles et expérimentées qui, en plus d’un apport en capital, proposent aux entreprises innovantes, dans un cadre structuré, un véritable accompagnement opérationnel et un panel de services à forte valeur ajoutée», déclare Jean-René Jégou, Directeur du pôle fonds régionaux au sein de Bpifrance, dans un communiqué.

Accompagnement des projets

Fondé en 2012 par Charles Cabillic, Sébastien Le Corfec et Ronan Le Moal (le PDG du Crédit Mutuel Arkéa), West West Valley propose un programme d'accompagnement qui repose sur un réseau composé de personnalités de l'entrepreneuriat et de l'investissement, ainsi que sur des services de coaching et de conseils en matière juridique ou même marketing. Par le passé, l'accélérateur a accompagné la start-up «AlloVoisins» qui, avec sa plateforme de location de biens entre particuliers situés à proximité, a levé l'an passé 1,7 million d'euros, notamment en media for equity, auprès du groupe RTL.

« La West Web Valley a pour objectif de créer un écosystème favorable au développement de “pépites” dans l’Ouest de la France, en particulier en Bretagne. Cet écosystème est aujourd’hui considérablement renforcé par la création du fonds WWV1 alliant entrepreneurs et partenaires institutionnels reconnus», déclarent Charles Cabillic et Sébastien Le Corfec.

Revoir l'interview de Sébastien Le Corfec, tournée en 2014 à Rennes, dans le cadre du Frenchweb Tour Rennes :

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Avec son fonds de 30 millions d’euros, West Web Valley part à la conquête des start-up de l’Ouest
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises
Streaming: 6 mois après son lancement, Quibi cherche déjà un repreneur
Netflix: le déconfinement ralentit sa croissance sur ses marchés matures tandis que l’action chute