ActualitéTech

14% des mobinautes français possèdent entre 50 et 100 applications sur leurs smartphones

Les Français deviennent de plus en plus nombreux à consulter l’internet mobile via une application plutôt que par le biais d’un navigateur internet (Safari pour iPhone, Chrome pour Android…). « 83,4% d’entre eux en ont consulté au moins une en août 2013 contre 72,2% un an auparavant » précise Mediametrie qui présente l’audience de l’internet mobile en France pour le mois d’août 2013.

Une forte progression qui ne permet cependant pas de dépasser la consultation directe de sites mobiles (92,8%, soit +1,3 point de pourcentage sur an). Cette poussée s’explique par le fait que 59% des utilisateurs choisissent en effet ce canal de consultation pour la facilité d’utilisation qu’il représente.

Si les catégories « divertissement », « télécom/services internet » occupent les deux premières positions du podium en matière de plus forte consultation d’applications, les « actualités et informations » n’occupent que la cinquième place, derrière les voyages.

Au total, l’institut révèle que 14% des internautes français qui détiennent un smartphone possèdent entre 50 et 100 applications sur leur terminal. Seulement 5% en ont plus d’une centaine.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

23 commentaires

  1. Romain_Pigenel ils n’ont pas un mobile orange avec une surcouche monstrueuse qui bouffe toute la place :)

Bouton retour en haut de la page
14% des mobinautes français possèdent entre 50 et 100 applications sur leurs smartphones
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
Alchimie cherche des fonds du coté d’Euronext Growth
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars