ActualitéTech

14% des mobinautes français possèdent entre 50 et 100 applications sur leurs smartphones

Les Français deviennent de plus en plus nombreux à consulter l’internet mobile via une application plutôt que par le biais d’un navigateur internet (Safari pour iPhone, Chrome pour Android…). « 83,4% d’entre eux en ont consulté au moins une en août 2013 contre 72,2% un an auparavant » précise Mediametrie qui présente l’audience de l’internet mobile en France pour le mois d’août 2013.

Une forte progression qui ne permet cependant pas de dépasser la consultation directe de sites mobiles (92,8%, soit +1,3 point de pourcentage sur an). Cette poussée s’explique par le fait que 59% des utilisateurs choisissent en effet ce canal de consultation pour la facilité d’utilisation qu’il représente.

Si les catégories « divertissement », « télécom/services internet » occupent les deux premières positions du podium en matière de plus forte consultation d’applications, les « actualités et informations » n’occupent que la cinquième place, derrière les voyages.

Au total, l’institut révèle que 14% des internautes français qui détiennent un smartphone possèdent entre 50 et 100 applications sur leur terminal. Seulement 5% en ont plus d’une centaine.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

23 commentaires

  1. Romain_Pigenel ils n’ont pas un mobile orange avec une surcouche monstrueuse qui bouffe toute la place :)

14% des mobinautes français possèdent entre 50 et 100 applications sur leurs smartphones
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 1/2
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Copy link