A la uneActualitéAmérique du nordAmérique du sudNew YorkTech

Patrice Drahi, 17,7 milliards de dollars pour devenir un géant aux États-Unis

L’avenir d’Altice se construira en grande partie aux États-Unis. Le groupe de Patrick Drahi a annoncé le rachat de Cablevision pour 17,7 milliards de dollars, soit 15,7 milliards d’euros. Moins de six mois après la prise de participation majoritaire dans Suddenlink, le septième câblo-opérateur, Altice devient, avec cette nouvelle acquisition, le quatrième opérateur américain, a-t-il précisé dans un communiqué. Le Franco-israélien affiche des ambitions claires, sur un marché du câble estimé outre-Atlantique à 71 milliards de dollars en 2015.

L’investisseur, qui il y a quelques mois visait encore la France avec Bouygues Telecom, entend profiter de la croissance du marché du câble aux États-Unis. Entre 2010 et 2015, le rythme moyen de croissance annuelle est de 3%, d’après IbisWorld. Altice mise sur cette mâturité. Le groupe a versé 34,90 dollars pour chaque action Cablevision, soit une prime de 22% sur le cours de clôture à la veille de l’annonce. «La stratégie d’Altice sur le marché important et hautement stratégique des États-Unis est renforcée avec l’acquisition de Cablevision», affirme Patrick Drahi.

L’enjeu des nouvelles offres TV

Le groupe de Patrick Drahi a aussi choisi de se positionner sur les zones géographiques les plus porteuses aux États-Unis, en terme de consommation de vidéos. A New-York, les abonnés Cablevision ont ainsi souscrit à 65% à des offres tripleplay. La métropole représente aussi 6,5% du marché national des abonnés au câble, comme l’indique une étude Transparency Market Research.

A New York, le groupe Cablevision subit toutefois des pertes sur ses titres médias presse et TV (Newsday et la chaîne News12). Patrick Drahi s’est toutefois engagé à les remettre à flot avec de nouveaux financements, d’après la presse américaine. Tout l’enjeu pour Altice (SFR-Numéricable) est en effet de rivaliser avec les diffuseurs de vidéo à la demande, tels Netflix ou Hulu, qui ont fait une entrée fracassante outre-Alantique, attaquant les parts de marché des diffuseurs traditionnels qui doivent du coup repenser leurs offres. En terme d’abonnements VOD, Netflix est d’ailleurs loin devant ses concurrents avec 42,3 millions de clients au second trimestre 2015, contre seulement 2,6 millions pour Cablevision (10e), d’après l’ association des câblo-opérateurs américains.

cable-market
Fondé à New York en 1973 par l’entrepreneur américain Charles Dolan, Cablevision emploie aujourd’hui plus de 15 000 personnes. L’acquisition sera finalisée au premier semestre 2016. A la Bourse de Paris, l’action Altice avait le vent en poupe, prenant près de 4% à l’ouverture pour poursuivre à un rythme de +1,6%.

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This