ActualitéBusinessRetail & eCommerce

1855 lève 5 millions d’euros via un placement privé

Le groupe 1855, qui édite les sites 1855.com, Caveprivee.com et de Chateauonline.fr, a récemment finalisé une augmentation de capital de près de 5M € via un placement privé de 83 333 333 actions nouvelles au prix de 0,06€ chacune. Cette opération a été réalisée auprès de ses actionnaires de référence : la holding des fondateurs, Aphrodite, et les principaux actionnaires institutionnels de la société. A l’issue de cette augmentation, Aphrodite détient toujours 51% du capital.

Selon Emeric Sauty de Chalon, président du groupe, cité par le Boursier.com : « Cette levée doit permettre d’accompagner le développement des trois marques du groupe : 1855, Cave Privée et ChateauOnline. » 1855 compte également réduire ses délais de livraisons et augmenter la disponibilité de ses produits.

Parallèlement, la société table sur un résultat annuel bénéficiaire pour l’année 2011 et en nette progression par rapport à l’année 2010.

Pour rappel, en mars dernier, le groupe avait annoncé l’acquisition de ChateauOnline, le pionnier de la vente de vins sur internet en France et en Europe pour un montant non communiqué. En 2009, 1855 avait levé plus de 2M €. En novembre 2010, 1855 avait ensuite procédé à une nouvelle augmentation de capital de 7 millions d’euros souscrite par ses actionnaires de référence: Aphrodite (la holding des fondateurs de 1855) et les principaux actionnaires institutionnels. Il avait dans la foulée racheté CavePrivée.com.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
1855 lève 5 millions d’euros via un placement privé
Cruise
Véhicule autonome: General Motors dépose une plainte contre Ford
NSO (Pegasus) ou l’émergence d’une industrie privée de l’arme informatique
Lumibird
Défense: le spécialiste breton des technologies laser Lumibird rachète la part d’Areva dans Cilas
uber
Californie: après la « Proposition 22 », des chauffeurs Uber se sentent moins indépendants que jamais
En misant 1 milliard de dollars sur les influenceurs, Facebook peut-il être à nouveau cool?
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite