ActualitéBusinessData Room

191 milliards de publicités display au troisième trimestre 2010 en France

comScore vient de publier un état des lieux du marché français de la publicité display pour le troisième trimestre 2010. Chiffre principal à retenir : les internautes français ont vu plus de 191 milliards d’impressions publicitaires display au cours du trimestre.

Selon Delphine Gatignol, Directrice France des activités internet de comScore, « suite à la récession du marché publicitaire survenue fin 2008 et s’étant poursuivie durant la quasi-totalité de l’année 2009, nous observons à présent, en France, une forte résurgence du marché de la publicité display. Le secteur des médias sociaux est l’un des facteurs clés de cette croissance ».

Facebook.com se classe en tête du classement des supports pendant toute cette période avec 19,9% de parts de marché soit 38 milliards d’impressions devant les sites de Microsoft, 11 milliards, soit 6.2% de parts de marché.

Du côté des annonceurs, Vivendi (SFR, Canal +…) était le numéro un des annonceurs avec près de 2,1 milliards d’impressions display juste devant Orange , 1,9 milliards et Meetic avec 1,8 milliards.

La publicité display inclut les bannières statiques et le rich media ; elle exclut les vidéos publicitaires, les publicités auto-promotionnelles et les publicités de format inférieur à 2500 pixels.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
191 milliards de publicités display au troisième trimestre 2010 en France
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence