Business

1ère journée de cotation pour Facebook, +0,61% pour une valorisation de 104 milliards de dollars

L’introduction en bourse de Facebook aura atteint ses objectifs de souscription et fixe la nouvelle valorisation de la société à 104 milliards de dollars. Toutefois les analystes financiers portent un regard négatif sur cette IPO qui aurait du être triomphale. Malgré une forte hausse lors des premières minutes de 13%, l’action Facebook a fait par la suite le yoyo pour finir à 38,27 dollars à la clôture.

« L’IPO de Facebook n’a pas reçu le coup de pouce déclencheur que tout le monde attendait et certainement ses débuts ont été moins impressionnants » que prévu commente Peter Cardillo, de Rockell Global Capital. De son coté, Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research déclare que « La performance de Facebook manque d’éclat, car la société n’a pas su répondre aux questions des investisseurs »

Facebook aura mis sur le marché 421 millions d’actions, et lève 16 milliards de dollars dont seuls 6 milliards alimenteront les caisses de la société, les 10 milliards restant allant dans les poches d’actionnaires ayant préféré liquider leurs positions à l’instar du fonds russe DST.

De son coté Mark Zuckerberg reste le 1er actionnaire privé de Facebook et rentre à la 29ème place du club des personnes les plus riches dans le monde. Toutefois il n’aura cédé qu’une infime partie de ses actions afin de régler ses impôts pour une somme comprise entre 1,3 et 2 milliards de dollars.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “1ère journée de cotation pour Facebook, +0,61% pour une valorisation de 104 milliards de dollars”

  1. D’autant que… jusqu’à la clôture, ce sont les underwriters (Morgan Stanley + JPMorgan Chase) qui ont tout fait pour maintenir au-dessus de la barre des $38.
    Attention donc à ne pas se jeter sur l’action avant… environ 30j, le temps que Morgan Stanly, JPMorgan Chase et autres n’aient plus le même rôle sur le cours.
    Bref, les seuls qui ont vraiment bénéficié de l’IPO sont les actionnaires majoritaires ayant vendu une partie de leurs actions à l’ouverture et… les HFT (ces opérateurs effectuant des transactions achat-vente très rapprochées), qui ont fait stagner le cours à l’ouverture, à coût d’achat et revente de volumes massifs pour des gains de… quelques cents (fois X millions :)).
    Mais globalement, en effet une première journée de cotation pas exceptionnelle…
    PS : Je ne m’y connais pas plus que ça dans le domaine mais trouve toujours ça ‘palpitant’ à suivre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This