ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

2 millions d’euros pour la startup Libeo afin de faciliter les paiements entre entreprises

Libeo, FinTech spécialisée dans la gestion des paiements entre entreprises, lève 2 millions d’euros en seed auprès de Breega, de Bpi France et de business angels.

Lancé en 2019 par Jérémy Attuil, Pierre Dutaret et Pierre-Antoine Glandier, Libeo développe une plateforme SaaS de gestion des paiements des entreprises, permettant à celles-ci de dématérialiser leurs factures de fournisseurs, de les centraliser et de les régler sans avoir à saisir d’IBAN. 

La startup fournit également des prévisions financières établies via sa solution basée sur l’intelligence artificielle. Libeo revendique 50 entreprises clientes comme KissKissBankBank, Innovorder ou encore Monoprix. 

« Quand nous étions nous-même chefs d’entreprise, la gestion et le règlement des fournisseurs étaient notre pire cauchemar», commente Pierre Dutaret, CEO de Libeo. « Le paiement des factures doit évoluer pour devenir simple, efficace et cesser de faire perdre du temps aux équipes financières.»

Cette première levée de fonds doit permettre à la startup parisienne d’accélérer sa croissance, de recruter davantage de collaborateurs, ainsi que d’améliorer ses fonctionnalités techniques en matière de prévisions financières. 

Libeo : les données clés

Création: 2019
Siège social: Paris
Secteur: FinTech
Marché: gestion des paiements entre entreprises

Financement: 2 millions d’euros en seed en novembre 2019 auprès de Breega, de Bpi France et de business angels. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
2 millions d’euros pour la startup Libeo afin de faciliter les paiements entre entreprises
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link