ActualitéLes levées de fondsMedia

37 millions d’euros pour le groupe média nouvelle génération, Vox

Vox Media, le groupe qui édite des sites d’informations en ligne, dont les très connus The Verge ou Vox, vient de lever 46,5 millions de dollars (37,3 millions d’euros à date, ndlr) auprès de General Atlantic, un fonds d’investissement basé à New York, rapporte le New York Times. Cette nouvelle opération valoriserait la société à 380 millions de dollars.

A titre de comparaison, en 2013, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, avait déboursé 250 millions de dollars pour mettre la main sur le prestigieux Washington Post, le journal à l’origine des révélations de Bob Woodward et Carl Bernstein sur le scandale du Watergate.

150 millions de visiteurs uniques chaque mois

Fondé il y a quatre ans, Vox Media, qui compte déjà Accel partners, ComCast Ventures et Khosla Ventures à son capital, est l’une des étoiles montantes de l’information en ligne. Il édite de sites spécialisés sur des verticales comme SB Nation (sport), The Verge (technologie, science art et culture), Polygon (jeux vidéo), Curbe (immobilier, architecture), Eater (gastronomie), Racked (shoppping), et le généraliste Vox.com.

Au final, l’entreprise revendique toucher 150 millions de visiteurs uniques chaque mois, et 300 millions d’utilisateurs sur les réseaux sociaux. « Dans les cinq prochaines années, la prochaine génération de plates-formes médias va émerger. Il y a des parallèles avec ce qui s’est passé dans le câble dans les années 1980. Il va y avoir une quantité énorme de création de valeur » explique au NYT le directeur de General Atlantic.

 

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
37 millions d’euros pour le groupe média nouvelle génération, Vox
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Copy link